PLF 2023 : 2 Français sur 3 ne veulent pas d’un 49.3

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 18 octobre 2022 à 5h48
Assemblee Nationale Parlement Loi Travail Discussions Texte
60%60% des jeunes de 18-24 ans ne veulent pas d'un 49.3 pour l'adoption du Budget 2023.

Elle a beau être constitutionnelle, l’utilisation de l’article 49.3 reste bien peu appréciée par les Français, quel qu’en soit le bord politique ou la catégorie socio-professionnelle. Alors que le gouvernement ne cache plus la possibilité, voire l’intention, de l’utiliser, BFMTV dévoile un sondage qui montre une opposition majeure à cette possibilité.

Budget 2023 : seuls les pro-Macron sont pour le 49.3

Les débats, à l’Assemblée nationale, se poursuivent : le Projet de Loi de Finances 2023 concentre une série d’amendements qui sont loin de faire l’unanimité, les oppositions voulant les adopter, le gouvernement les bloquer. Ce dernier a d’ailleurs connu plusieurs revers, dont l’adoption de plusieurs taxes auxquelles il était défavorable ; mais il aura réussi à empêcher, le 17 octobre 2022, la réinstauration d’une sorte d’Impôt Sur la Fortune (ISF), impôt payé par les plus riches et supprimé par Emmanuel Macron.

Dans ce contexte, la probabilité que l’exécutif dégaine le 49.3 pour faire adopter son texte est presque devenue une certitude. Mais si tel était le cas, Emmanuel Macron risque d’augmenter encore un peu plus les tensions sociales, alors que les Français sont farouchement opposés à cette éventualité.

Le sondage Elabe pour BFMTV, publié le 18 octobre 2022, dévoile en effet que seuls les Français ayant voté pour Emmanuel Macron sont majoritairement favorables au 49.3, à 68%. Mais au sein de la population globale, ils ne seraient que 33% à penser ainsi.

Deux tiers des Français opposés à l’usage du 49.3 pour le PLF 2023

D’une manière générale, selon le sondage Elabe pour BFMTV, c’est l’opposition qui l’emporte largement : 66% de la population, soit les deux-tiers, sont opposés à ce que l’article 49.3 soit mobilisé. Un tiers se dit même « tout à fait opposé ».

Et cette opposition, majoritaire, traverse les clivages gauche-droite et socioculturels. 60% des jeunes (18-24 ans), 70% des actifs et même 75% des ouvriers sont contre le 49.3. Du côté des sensibilités politiques, mis à part la majorité acquise dans les rangs des sympathisants du parti Renaissance, 73% des électeurs de gauche, 55% des électeurs Les Républicains et 75% des électeurs du RN se disent opposés au 49.3.

En fait, seulement 7% de la population française, selon le sondage Elabe, est « tout à fait favorable » à cette idée, soit moins d’une personne sur dix.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «PLF 2023 : 2 Français sur 3 ne veulent pas d’un 49.3»

Laisser un commentaire

* Champs requis