Côte d’Ivoire: des abonnés non identifiés sont interdits d’appel

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Economie Matin Afrique Modifié le 9 novembre 2012 à 15h17

Guibessongui N’Datien Sévérin (photo), le président du comité de suivi de l’opération d’identification des abonnés au téléphone mobile, a fait le point de l’opération le 7 novembre 2012. Il intervenait au journal télévisé de 20h. Pour la première phase qui s’est achevée le 31 octobre dernier, sur 17,997 millions d’abonnés au service de téléphonie mobile, 15,562 millions se sont fait identifier. Soit un taux d’identification de 86,27%.

2,3 millions d’abonnés ne se sont toujours pas fait identifier. Ils ont été interdits d’appel conformément à la décision prise par le gouvernement. Ceux-ci ne peuvent émettre ni appels, ni SMS. Ils peuvent cependant recevoir des appels. Mais ceci jusqu’au 31 décembre 2012. Il leur a ainsi été donné tout les mois de novembre et de décembre pour régulariser leur situation.

Passée cette date, s’ils ne se sont toujours pas fait identifier, leurs lignes de téléphone et leur numéro seront résiliés. En revanche, Guibessongui N’Datien Sévérin rassure que s’ils se font identifier, leurs lignes pourront être rétablies. L’objectif de cette opération est d’assurer la protection des utilisateurs des services de télécommunication contre les actes malveillants. Selon M. Guibessongui N’Datien Sévérin, même les abonnés des services internet se feront identifier dans les mêmes conditions que les abonnés de téléphonie mobile pour assurer aussi la sécurité des services de communication électronique.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

La rédaction d'Economie Matin Afrique

Aucun commentaire à «Côte d’Ivoire: des abonnés non identifiés sont interdits d’appel»

Laisser un commentaire

* Champs requis