Tom Cruise est l’acteur le mieux payé au monde

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Rédaction Modifié le 5 juillet 2012 à 10h38

Eco Digest du 5 juillet 2012 (2) - Paris et Berlin souhaiteraient la création d’un président de la zone euro aux pouvoirs renforcés qui serait "l'égal" du président de la BCE et du directeur du FMI, selon Le Figaro de ce mercredi. Ce "super Monsieur Euro", comme le surnomme le quotidien, serait nommé pour 5 ans et participerait aux réunions du G20. "Angela Merkel devrait soulever la question avec François Hollande, lors d'un rendez-vous prévu à Reims pour célébrer le cinquantième anniversaire de l'entrevue de Gaulle-Adenauer" dimanche, poursuit le journal. Cette nomination n'interviendrait qu'à la fin du prochain mandat du président de l'Eurogroupe, Jean-Claude Juncker, dont la reconduction jusqu'à la fin de l'année devrait être confirmée lundi prochain.

- Le premier ministre du Portugal, Pedro Passos Coelho, a appelé mercredi ses compatriotes à quitter le pays. Ils devraient « faire preuve de plus d'effort », « laisser leur zone de confort » en cherchant du travail ailleurs, a-t-il déclaré. En 2011, plus 120 000 Portugais ont choisi d’émigrer. Plus d'un jeune sur trois est au chômage dans ce pays de la zone euro frappé par la crise de la dette.

- Le scandale des manipulations du taux interbancaire Libor continue d’éclabousser la City. Au lendemain de sa démission, l'ancien patron de la banque Barclays s'est expliqué mercredi devant la commission du Trésor du Parlement britannique. "Il y a eu clairement des erreurs, [...] des comportements répréhensibles", a déclaré Bob Diamond lors de son audition, s'inquiétant du coup porté à l'image de Barclays à cause d'un "groupe de traders au comportement répréhensible". Selon lui, 14 traders du groupe britannique ont pris part à ces actions entre 2005 et 2009. "Je suis désolé, je suis déçu et suis également en colère car il n'y a pas d'excuse pour ces comportements", a ajouté l'ancien patron de la banque. La commission espère mettre en lumière le rôle des autorités réglementaires et du gouvernement travailliste de l’époque. Mercredi dernier, Barclays reconnaissait qu'elle débourserait près de 360 millions d'euros pour mettre fin aux enquêtes des régulateurs britannique et américain. Le taux interbancaire britannique, Libor, détermine le prix auquel les banques se prêtent de l'argent.

- Le groupe pharmaceutique Sanofi devrait annoncer jeudi 1 000 à 2 000 suppressions d'emploi en France. Le laboratoire a déjà supprimé 4 000 postes entre 2009 et 2011. En raison de la perte de brevets importants et de la faible productivité de sa branche recherche, le groupe avait lancé en septembre dernier un plan d'économies de 2 milliards d'euros.

- L'ancien PDG de France Télécom, Didier Lombard, a été mis en examen mercredi pour harcèlement moral. L'instruction judiciaire fait suite à la plainte déposée par les syndicats après une série de suicides de salariés de l'opérateur entre 2008 et 2009.

- En pleine procédure de divorce avec l’actrice Katie Holmes, l’acteur et producteur américain Tom Cruise domine le classement annuel Forbes des plus gros salaires hollywoodiens. Entre mai 2011 et mai 2012, la star a gagné 75 millions de dollars, soit près de 60 millions d’euros, notamment grâce au succès du film Mission : Impossible - Protocole fantôme. Le comédien devance Leonardo DiCaprio et Adam Sandler, qui partagent la seconde place avec 37 millions de dollars chacun (29 millions d’euros), selon le célèbre magazine économique.

Laisser un commentaire

* Champs requis