Affaire Bettencourt : Sarkozy l’a échappé belle

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Publié le 23 novembre 2012 à 2h11

Il a du pousser un grand ouf de soulagement en quittant hier soir vers 21 heures le Palais de justice de Bordeaux, assiégé par les policiers et la presse … Après douze heures d’audition, Nicolas Sarkozy a échappé hier à une mise en examen dans l'enquête sur la fortune de l'héritière de L'Oréal Liliane Bettencourt, qui aurait été en partie spoliée.

Faute d’élément le mettant en cause directement et personnellement, les trois juges d'instruction ont donc décidé de ne pas poursuivre l’ancien président de la République. Il s'est vu notifier le « statut de témoin assisté », a précisé Me Thierry Herzog à Reuters. En clair, il ne sera pas renvoyé devant le tribunal. Un changement de statut vers une mise en examen est néanmoins encore possible d'ici la fin de l'instruction, mais peu probable.

Nicolas Sarkozy a toujours nié toute malversation dans ce dossier qui a mis au jour de nombreux abus de la fortune de Liliane Bettencourt, aujourd’hui âgée de 90 ans et à la tête de la deuxième fortune de France avec 24 milliards de dollars, selon le classement Forbes de septembre 2012. Certes il reconnaît avoir rendu visite aux Bettencourt le 24 février 2007, au moment d'un des retraits suspects de cash en Suisse de plusieurs centaines de milliers d’euros. Cet argent aurait pu servir à financer la campagne de l'ancien président en 2007. Mais selon lui, il s'agissait d'un simple déplacement de courtoisie.

Nicolas Sarkozy est le deuxième ex-chef d'Etat de la Vème République à être convoqué par la justice pénale. Son bureau et son domicile avaient été perquisitionnés l'été dernier. Le chef de l’Etat n’est plus intouchable : fin 2011, Jacques Chirac a même été condamné à deux ans de prison avec sursis pour détournements de fonds.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique. Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.