Les appareils électriques en veille coûtent 86 euros par an et par foyer

Par Olivier Sancerre Modifié le 10 juillet 2013 à 16h08

L'électricité va devenir dans les prochaines années une denrée de plus en plus précieuse - deux hausses de 5% sont d'ores et déjà programmées en août prochain et en 2014, et une troisième pourrait bien intervenir d'ici 2015, a prévenu aujourd'hui Bernard Cazeneuve, ministre du Budget. Il est temps d'apprendre à économiser.

Et pourquoi pas commencer à éteindre les appareils électroniques, plutôt que de les laisser en veille ! Le dernier baromètre AFP - Powermetrix publié aujourd'hui précise que la consommation « passive » représente 11% de la facture annuelle, soit 86 euros par foyer, ou encore… 2 milliards d'euros par an. Autant dire qu'il va falloir pousser le bouton d'extinction plutôt que de veille. Pour donner une idée plus évocatrice encore, l'étude indique que cette consommation représente de « 7 à 8 ampoules nouvelle génération allumées 365 jours par an, 24 heures sur 24, dans chacun des foyers ». La consommation des Français pour alimenter leurs appareils en veille équivaut à 2.300 mégawatts, soit « plus que la production de deux réacteurs nucléaires » !

La consommation globale des équipements a augmenté de 30% ces dix dernières années. Même si les fabricants ont fait des efforts pour abaisser l'utilisation électrique en veille, les appareils sont de plus en plus nombreux : entre 15 à 50 par foyer, d'après l'ADEME. Parmi les équipements les plus gourmands, on trouve le magnétoscope (39 kWh), le lecteur CD (26 kWh), l'ordinateur portable (12 kWh) ou encore le téléviseur LCD (8,1 kWh). Bruxelles a imposé de nouvelles normes d'efficacité énergétique : la consommation des appareils en veille devra être comprise entre 0,5 et 1 watt cette année (contre 1 à 2 watts en 2010). Les fabricants d'équipements électriques ne doivent cependant pas être les seuls en première ligne : les consommateurs aussi doivent apprendre à faire des économies.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Les appareils électriques en veille coûtent 86 euros par an et par foyer»

Laisser un commentaire

* Champs requis