Apple est-elle en train de perdre la bataille des tablettes ?

Par Olivier Sancerre Modifié le 31 octobre 2013 à 14h33

Après avoir littéralement créé le marché, Apple perd petit à petit sa main-mise sur le segment des tablettes. Les derniers chiffres du troisième trimestre parus chez IDC sont clairs : la croissance de l'iPad est la moins forte du secteur.

iPad numéro 1, Samsung en embuscade

Malgré tout, l'iPad reste la tablette numéro 1 du marché, avec 29,6%. L'an dernier au même trimestre, Apple affichait un solide 40,2% et la concurrence était tenue à l'écart - ça n'est désormais plus le cas. L'ennemi juré Samsung s'approche dangereusement à 20,4%, soit une croissance de 123% contre 0,6% seulement pour Apple. Les trois autres constructeurs qui constituent le top 5, et la majorité des autres, utilisent Android comme plateforme logicielle.

La vraie bataille s'engage

Si ces chiffres ne sont guère réjouissants pour Apple, ils ne peignent pas pour autant un avenir sombre pour l'iPad. Les analystes s'accordent à dire que si les résultats du constructeur se sont montrés relativement décevants (avec 14,1 millions de tablettes vendues, Apple reste le constructeur le plus profitable), c'est en grande partie dû à l'absence de nouveautés ces derniers mois.

Apple a dévoilé il y a quelques jours une nouvelle génération de ses iPad, avec des modèles plus fins, plus légers et plus puissants : la vraie bataille des parts de marché se jouera donc au quatrième trimestre. L'iPad Air sera disponible dès demain en France, au prix de 489 euros la version 16 Go.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis