Le PIB de la France en chute de 0,3 % au quatrième trimestre 2012

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 27 mars 2013 à 11h49

On s'y attendait un peu…

La croissance de l'économie française, autrement dit le Produit intérieur brut (PIB) de la France s'est contractée de 0,3 % pour le quatrième trimestre 2012, selon les résultats détaillés des comptes nationaux trimestriels publiés ce mercredi par l'Insee, l'Institut national de la statistique.

Pour expliquer ce résultat, il faut se pencher sur les chiffres de la demande intérieure finale dont la croissance est abaissée à -0,1 point contre 0,0 lors d'une première estimation. Sont également à prendre en compte la variation des stocks, qui baisse de 0,4 points et la contribution du commerce extérieure révisée, elle, à 0,2 points supplémentaires. Enfin il faut noter que les importations (-1,2 %) ont plus reculé que les exportations (-0,6 %).

Ces chiffres confirment la descente aux enfers du PIB de la France, alors que l'Insee avait revu à la hausse de 0,1 point, soit 0,2 %, la croissance française pour le troisième trimestre de l'année dernière. Egalement prévisible, avec de tels résultats, l'estimation d'une croissance nulle sur l'ensemble de l'année 2012. Cette estimation vient après la croissance de 1,7 % enregistrée en 2011.

Autre résultat inquiétant, celui du pouvoir d'achat des ménages. Sur le quatrième trimestre 2012, il a baissé de 0,8 % après une stagnation lors du troisième trimestre. Cette baisse sévère prend sa source dans l'augmentation des impôts sur le revenu et le patrimoine (+7 %) et celle des cotisations sociales (+2 %).

Tout ce que l'on peut dire de cela, c'est que la France descend la pente. La question qui demeure est la suivante : "Mais à quelle vitesse ?"

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Laisser un commentaire

* Champs requis