Bernard Tapie : il vend son yacht et son jet… pour payer ses dettes

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Publié le 26 septembre 2014 à 7h16

Le quotidien « La Provence » aura eu raison d'une partie de la fortune de Bernard Tapie... tout comme la potentielle reprise de Nice-Matin, reprise pour laquelle Bernard Tapie est en lice avec 4 autres acquéreurs potentiels. Mais pour tous ces projets, l'homme d'affaires a besoin de liquidités et, d'après le journal Libération, ces liquidités il les aurait trouvées en vendant son jet et son yacht.

38,5 millions d'euros d'emprunts pour « La Provence »

Bernard Tapie, pour reprendre et relancer La Provence dont il veut faire un groupe de médias, aurait contracté un prêt de 38,5 millions d'euros chez UBS Monaco. Divisés en deux emprunts, il a hypothéqué son hôtel particulier de Paris et sa villa de Saint-Tropez.

Problème, depuis juin 2013 ses biens sont soumis à une saisie conservatoire : Bernard Tapie est mis en examen dans le cadre de l'arbitrage de la vente d'Adidas pour lequel il a touché 260 millions d'euros. Christine Lagarde également est concernée par cette affaire qui secoue la justice française.

Le yacht vendu 44 millions d'euros...

Avec UBS, en janvier 2014, Bernard Tapie a conclu un accord pour vendre son yacht, le « Reborn » et son jet privé... afin de rembourser la banque et procéder à la suite de ses projets. Il compte investir entre 15 et 18 millions d'euros dans La Provence et reprendre Nice-Matin.

Libération a réussi à connaître le montant de la vente du « Reborn » : 44 millions d'euros pour le yacht de 76 mètres. Le montant de la vente du jet privé, dont le prix neuf est de 16 millions d'euros, n'a pas été communiqué.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Bernard Tapie : il vend son yacht et son jet… pour payer ses dettes»

Laisser un commentaire

* Champs requis