La consommation de bière en France a reculé de 8 % en 2013

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 13 décembre 2013 à 10h59

Un constat en totale adéquation avec la hausse des taxes sur la bière au mois de janvier dernier.

Pour les restaurateurs, le coup est dur. De moins en moins de demis sont servis au comptoir…

Les taxes sur la bière ont augmenté de 160 % en janvier 2013

Un marché en recul net de 3 % pour le mois de septembre dernier, et la consommation en baisse de 8 % sur l'ensemble de l'année, a indiqué ce vendredi les Brasseurs de France. Aujourd'hui hôtels et restaurants s'inquiètent de cette situation, a déclaré l'organisation professionnelle, lors de son Assemblée générale annuelle.


Mise en cause évidemment, la hausse des taxes. Les droits d'accise sur la bière ont notamment augmenté de 160 % au 1er janvier 2013, ce qui a particulièrement touché les grandes marques de bière, bien plus présentes au comptoir que les petits brasseurs. Néanmoins, le constat est là, les prix ont augmenté de 14 % depuis janvier dernier, et la production, en volumes, a diminué de 10 % en moyenne.


Le demi à 30 centimes d'euro plus cher

Concrètement, la hausse de ces droits d'accise a fait augmenter le demi de 30 centimes, en moyenne, ce qui est énorme. Un problème pour les restaurateurs qui misent principalement sur cette boisson, avec le café. De fait, les professionnels se sont affaiblis, et les clients s'éloignent des cafés pour se retrouver… dans la rue ! En effet, la bière étant moins chère en grande surface, les restaurateurs s'inquiètent de voir de plus en plus d'alcool dans les rues.

La France au 26ème rang européen en matière de consommation de bière

Pour faire face à un tel contexte, les brasseries misent de plus en plus sur la bière de dégustation, de spécialité, certes plus chère que la Kro' habituelle, mais de plus en plus prisée des clients, qui, quitte à boire une petite mousse moins souvent, préfèrent encore une bière bien meilleure. Le marché de la bière était plutôt stable depuis 2008 en France, même s'il connaît une baisse certaine depuis une trentaine d'années.


Et dire que la France ne se situait qu'au 26ème rang des consommateurs de bière en Europe… L'augmentation des taxes ne va pas améliorer les choses. Les producteurs de vin ont peut être tout à y gagner...

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Laisser un commentaire

* Champs requis