En perte de vitesse, Kronenbourg se lance dans la bière aux fruits

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Publié le 20 février 2014 à 9h28

Aux grands maux les grands remèdes ! Alors que le secteur de la bière classique continue sa chute, Kronenbourg espère inverser la tendance dans son cas en lançant de nouvelles bières aux fruits.

Kronenbourg essaie donc de s'adapter à la chute du marché de la bière classique, de 7 % en 2013, alors que les bières tendances et d'abbaye continuent leur progression.

Kronenbourg veut séduire une nouvelle clientèle, dégoûtée de la bière classique

Pour cela, elle lance ce jeudi une gamme de bières fruitées, appelées sobrement "K by Kronenbourg". Avec cette boisson tendance, destinée principalement aux jeunes adultes dégoûtés par le goût amer de la bière traditionnelle, Kronenbourg espère élargir son public afin de redresser coûte que coûte la barre du navire de la plus importante brasserie de France.

Les bières aux fruits, un secteur qui se porte bien

Les bières aromatisées sont d'ailleurs un secteur qui se porte bien. Ce marché a connu une croissance de 14 % l'an dernier. Elles sont d'ailleurs plus accessibles en termes de prix que la Desperados, fruitée elle aussi. Kronenbourg espère de plus séduire les amateurs de soft drinks et autres sodas.

Kronenbourg en lutte avec Heineken pour le titre de premier brasseur de France

L'autre argument de Kronenbourg est bien sûr de se maintenir à distance de Heineken, l'autre géant de la bière, le numéro un du marché en valeur, avec qui la marque dispute la première place du marché, en volume.

La consommation de bière a chuté de 7 % en 2013 dans la restauration

Reste que les deux grands brasseurs sont confrontés à un recul historique du marché de la bière. La consommation de cette boisson a particulièrement diminué l'an dernier dans les cafés, les hôtels et les restaurants, de 7 % environ, pour un marché qui représente 20 % des volumes. La faute est à mettre principalement sur l'augmentation de 160 % des taxes sur la bière, l'an dernier, qui a fait grimper les prix d'environ 15 %.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Aucun commentaire à «En perte de vitesse, Kronenbourg se lance dans la bière aux fruits»

Laisser un commentaire

* Champs requis