Office européen des brevets : les demandes en hausse de 4% en 2019

Par Anton Kunin Modifié le 16 mars 2020 à 10h32
Inventions Brevets Bilan 2019
5,6%La France comptabilise 5,6% de l'ensemble des demandes de brevets européens.

En 2019, l’Office européen des brevets a reçu 181.000 demandes de brevets, soit une hausse de 4% par rapport à 2018. De ces demandes, 76% ont été satisfaites.

Huawei, numéro un des demandes de brevets européens

Tout comme en 2018, les sociétés à avoir déposé le plus de demandes de brevets sont Huawei (3.524), Samsung (2.858), LG (2.817), United Technologies (2.813) et Siemens (2.619). Qualcomm, Ericsson, Sony, Robert Bosch, Basf, General Electric, Alphabet et Microsoft ont également déposé plus de 1.000 brevets chacun.

Le plus grand nombre de brevets ont été déposés dans le domaine des communications numériques (14.175), des technologies médicales (13.833), de l’informatique (12.774) et du transport (9.635).

Chine : les demandes de brevets européens font un bond

Par ordre décroissant, les pays pourvoyeurs du plus grand nombre de demandes de brevets sont les États-Unis, l’Allemagne, le Japon, la Chine, la France, la Corée du Sud, la Suisse, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et l’Italie. Quasiment la moitié des demandes de brevets européens proviennent des pays de l’Union européenne, l’Allemagne représentant à elle seule 15% du volume. À noter qu’en 2019, le nombre de demandes de brevets en provenance de Chine a augmenté de 29,2%, et celui en provenance de la Corée du Sud de 14,1%.

En 2019, la France occupe la 13e place du palmarès des pays les plus demandeurs de brevets. Un total de 10.163 demandes de brevets ont été émis depuis notre pays, dont 8.800 ont été satisfaites. Les sociétés ayant été les plus actives en la matière sont le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives, Valeo, Safran, Saint-Gobain, Thalès, Sanofi, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM), Michelin, Groupe PSA et Total.

Laisser un commentaire

* Champs requis