La Chine investit en France dans les énergies renouvelables

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Tugdual de Dieuleveult Modifié le 29 novembre 2022 à 9h17

Il faut croire que les Chinois tentent de se racheter pour leurs émissions de CO2. Des industriels de l'Empire du Milieu vont investir 100 millions d'euros dans les énergies renouvelables et créer ainsi 250 emplois sur quatre ans à Châteaudun en Eure-et-Loir. "La communauté de communes de Châteaudun vient de signer samedi la vente d'une partie d'un ancien terrain militaire de stockage de munitions à l'entreprise ERE Solar Valley (filiale du Chinois Fire Energy) pour un total d'un million d'euros, afin d'y réaliser un parc industriel spécialisé dans les énergies solaires", a indiqué Alain Rousseau, le président de la communauté de communes.

L'entreprise prévoirait la création d'une usine de fabrication de LED, un atelier d'assemblage de panneaux photovoltaïques, ainsi que des bureaux, un showroom et un centre de recherches. Le directeur de Fire Energy, John Liu, a annoncé il y a quelques jours au quotidien l'Echo Républicain : "Nous avons apprécié l'accueil réservé à notre entreprise par les élus locauxl". Cette nouvelle implantation industrielle sur le territoire de Chateaudun est une aubaine : en 2008, l'entreprise Flextronics, spécialisée dans les produits de pointe pour la téléphonie mobile, avait fermé son usine de Châteaudun et délocalisé la production en Pologne entrainant la suppression de centaines d'emplois directs et indirects.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste pour RMC.fr, Tugdual de Dieuleveult a demarré sa carrière à la télévision en réalisant un documentaire pour Canal+/Lundi Investigation (Dieuleveult : enquête sur un mystère). Il s'investit dans l'ONG Solidarité Internationale et part au Darfour en 2008 pour la Journée Mondiale de l'Eau. En 2010, il rejoint l'équipage de La Boudeuse en Amazonie et participe à l'élaboration de deux documentaires diffusés sur France 5. Il se spécialise ensuite sur le web et collabore avec plusieurs rédactions dont Europe 1, Atlantico, Oh My Food et RMC depuis 2012. Il a intégré Economie Matin dès sa création.

Aucun commentaire à «La Chine investit en France dans les énergies renouvelables»

Laisser un commentaire

* Champs requis