Les clients d’ING France invités à migrer vers Boursorama

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Paul Laurent Modifié le 7 avril 2022 à 16h35
Currency 3048083 1920
50%Boursorama Banque espère transférer au moins 50% des clients de ING France.

La banque néerlandaise ING a décidé, après 20 ans de présence sur le territoire national, de fermer sa filiale française et invite ses clients à faire une transition vers Boursorama.

Boursorama comme banque « alternative »

Environ 500.000 clients sont concernés par la fermeture de la banque de détail ING France. Le groupe néerlandais invite les clients qui le souhaitent à transférer leurs fonds vers la banque en ligne de la Société Générale, Boursorama. « C'est un principe de référencement », explique à BFM Business, Benoit Grisoni, le directeur général de Boursorama. « Celui qui s'arrête propose une alternative à ses clients et cette alternative c'est nous. Au choix du client qui doit donner son consentement », ajoute-t-il.

Boursorama a donc mis en place un dispositif pour permettre aux clients qui étaient chez ING France de transférer facilement leurs fonds. C’est à partir de mi-avril que les clients d’ING France vont recevoir un mail leur proposant de devenir client de Boursorama. S’ils refusent, leurs fonds seront transférés vers un autre compte renseigné par le client. Si, en revanche, il accepte la transition, une procédure d’ouverture de compte chez Boursorama Banque sera lancée. ING se chargera de transférer les données personnelles des clients consentants vers son remplaçant.

Des conditions inchangées

Ensuite, ING se chargera de transférer les fonds vers les comptes Boursorama. Les clients pourront ouvrir leur compte en 15 minutes grâce au formulaire pré rempli par ING. Boursorama veut rassurer qu’une fois que leurs fonds seront chez eux, les clients pourront ouvrir des comptes-titres ou PEA. « Le transfert des titres sera sans frais et entraînera la fermeture du compte ING. Les titres inscrits dans les portefeuilles des comptes-titres et des PEA transférés conserveront leur prix de revient unitaire. La date d’ouverture fiscale pour les PEA sera également conservée », explique Benoit Grisoni.

« Les caractéristiques des contrats d’assurance-vie, en particulier les investissements réalisés, l’antériorité fiscale et les bénéficiaires désignés, resteront inchangés. Generali Vie reste l’assureur des contrats d’assurance vie ING Direct Vie », explique le directeur général de Boursorama. Quant aux crédits à la consommation ou immobiliers contractés chez ING, les remboursements continueront d’être gérés par la banque Néerlandaise.

Laisser un commentaire

* Champs requis