Proposer un Cola-Cola à Cristiano Ronaldo peut coûter plus cher qu’il n’y parait

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Mathieu Sauvajot Modifié le 17 juin 2021 à 7h35
Coca Cola Obesite Arguments Resultats Sante
4 MILLIARDS $Cristiano Ronaldo aurait fait perdre 4 milliards de dollars de valorisation à Coca-Cola.

Auteur d’un doublé face à la Hongrie dans le cadre de la Coupe d’Europe, Cristiano Ronaldo a démontré qu’à 36 ans, il pesait encore sur le terrain, mais également en dehors. Le footballeur portugais est parvenu à faire perdre plusieurs milliards de dollars à Coca-Cola grâce à un geste anodin, lundi, en conférence de presse. Explications.

Mardi 15 juin, le Portugal faisait son entrée en lice à l’Euro 2020. Cristiano Ronaldo a bien entendu été convié à la traditionnelle conférence de presse la veille afin de faire part de son ressenti quant à la compétition, mais on retiendra surtout son geste d’agacement envers une célèbre marque de sodas. A peine assis, le joueur a remarqué deux bouteilles de Coca-Cola posée face à lui, qu’il a immédiatement éloignées avant d’attraper une bouteille d’eau et de déclarer, face caméra : « de l’eau ».

Malheureusement pour la multinationale américaine, ce geste à première vue anodin ne fut pas sans conséquences. A peine trente minutes après l’ouverture de la bourse, l’action de Coca-Cola est passée de 56,10$ à 55,22$, une baisse de 1,6% du montant total qui s’est répercutée sur la valeur l’entreprise… provoquant ainsi une perte de valorisation temporaire d’environ 4 milliards d’euros.

Si un temps, la piste d’un partenariat avec Pepsi a été évoquée, il semble qu’il n’en soit rien. Fin 2013, en marge d’un match de qualification pour la Coupe du monde entre le Portugal et la Suède, l’autre grand nom des sodas avait d’ailleurs dû présenter ses excuses au joueur, suite à la publication de clichés douteux, présentant une poupée vaudou à l’effigie du joueur, écrasée par une canette.

Le dégoût de Cristiano Ronaldo envers les sodas semble d’autant plus sincère, qu’il a déjà fait savoir par le passé qu’il interdisait autant que possible son fils d’en boire, considérant qu’ils sont nocifs pour la santé.

Une action qui aurait également pu avoir des conséquences pour le joueur, dans la mesure où Coca-Cola est le partenaire officiel de l’Euro 2020 et sponsorise sept des pays participants, mais il n’en sera rien, l’UEFA ayant affirmé qu’aucune « procédure disciplinaire ne serait ouverte ».

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Titulaire d’un Master de la Sorbonne, spécialisé dans les questions relatives à l’Amérique latine, Mathieu Sauvajot a d’abord rédigé des articles traitant de la géopolitique et de l’économie de ce continent, avant de se tourner vers le domaine du sport. Désormais, il est rédacteur auprès de Paris United ainsi que de l’Observatoire du Sport Business.