Confinement : les commerces restent fermés, Noël sur la sellette

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 13 novembre 2020 à 15h54
Commerce Reconfinement Alerte Rouge 1
135 EUROSL'amende pour non-respect du confinement est fixée à 135 euros.

Les derniers espoirs de voir le gouvernement leur permettre de profiter des deux dernières semaines du mois de novembre 2020 pour faire quelques ventes ont été douchés : les commerces restent fermés. Lors de sa conférence de presse du 12 novembre 2020, d’ailleurs, Jean Castex n’a finalement rien changé aux règles en vigueur. Par contre, le gouvernement paraît de plus en plus pessimiste pour Noël.

Pas de réouverture des commerces en France

Malgré les demandes répétées de l’ensemble des commerçants de proximité qui voulaient rouvrir leurs boutiques, le gouvernement n’a pas plié : la ligne est maintenue identique avec l’attestation de déplacement, le confinement, et les commerces fermés pour tout ce qui est produits jugés non-essentiels comme les assiettes, les frigos ou encore les jouets.

« Nous avons donc décidé, ce matin, de maintenir inchangées, au moins pour les quinze prochains jours, les règles du confinement », a déclaré le Premier ministre durant sa conférence de presse. Mais ce n’est guère une surprise : la France s’approche inexorablement des 2 millions de cas de Covid-19 confirmés sur son territoire (1,9 million au 12 novembre 2020 selon Santé Publique France) et bien que le taux de positivité des tests baisse, il reste très élevé à 18,7%. Les conditions pour une réouverture des commerces n’étaient donc pas du tout réunies.

Et pour Noël ? Ça se présente mal

Ce qu’on a pu remarquer durant la conférence du Premier ministre est une sorte de pessimisme concernant la période des fêtes de Noël, même s’il déclare que l’objectif du gouvernement « est de pouvoir permettre un nouvel allègement au moment des vacances de Noël afin que les Français puissent passer des fêtes de fin d’année en famille ». Pour ce faire, par exemple, il n’a pas exclu un durcissement du confinement avant la fin du mois de novembre 2020.

Toutefois, au 12 novembre 2020, il n’a pas été en mesure de dire s’il était convenable de réserver son billet de train pour se déplacer à Noël… laissant entendre qu’il n’était pas en mesure de dire si le confinement se poursuivrait jusque là. Or, quelques jours avant le confinement, le gouvernement montrait une confiance bien supérieure pour ce qui est des fêtes de Noël : s’il avait déjà prévenu qu’elles se feraient en petit comité, Olivier Véran avait déclaré qu’elles auraient bien lieu.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Confinement : les commerces restent fermés, Noël sur la sellette»

Laisser un commentaire

* Champs requis