En conséquence du Brexit : la pénurie de Milkshakes aux McDonald’s au Royaume-Uni

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Paul Laurent Modifié le 25 août 2021 à 17h25
Mcdonalds Penurie
51,9%51,9% des Britanniques ont voté pour la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne

Suite à des problèmes de chaîne d'approvisionnement dûs au Brexit et à la pandémie de Covid19, McDonald’s est en pénurie de Milkshakes et de boissons en bouteille dans les 1.250 restaurants du Royaume-Uni.

Une pénurie de Milkshakes et de boissons en bouteille chez le géant du fast food américain, voilà ce que n’avaient pas prévu en 2016 les 51,9% des Britanniques qui ont choisi de quitter l’Union Européenne. Mis en place le 1er février 2020, juste avant l’explosion de la crise sanitaire au Royaume-Uni, le Brexit a eu pour conséquences un grandissement de la difficulté pour les travailleurs de l’Union Européenne de franchir la frontière et le fait que beaucoup de travailleurs étrangers ont décidé de rentrer chez eux.

Une pénurie pour plusieurs enseignes de fast food au Royaume-Uni

McDonald’s n’est pas la seule enseigne de fast-food a avoir des problèmes d’approvisionnement au Royaume-Uni. En effet, la chaîne de restaurants Nando’s a été obligée de fermer une cinquantaine de restaurants à cause d’un manque de poulets. Si manque de poulet il y a, KFC n’est pas non plus épargné. La célèbre chaîne de poulet frit a également annoncé faire face à des soucis de logistique, entraînant le manque de certains éléments dans leur menu.

La crise liée à la pandémie de Covid19 a accentué les problèmes de logistique. En effet, beaucoup de travailleurs étrangers sont retournés dans leur pays alors que le contrôle aux frontières s’est durci pour entrer au Royaume-Uni. En plus de cela, les travailleurs de la distribution qui ont été mis au chômage partiel ou qui ont été tout simplement licenciés, ont cherché du travail dans d’autres secteurs.

À la recherche d’une solution

Les représentants du secteur de la distribution au Royaume-Uni demandent au gouvernement britannique d’amender la législation pour que les chauffeurs et routiers étrangers puissent se rendre plus facilement au Royaume-Uni. McDonald’s assure que le groupe “travaille dur pour ramener les éléments manquants sur le menu”. Finalement, un des bons côtés du Brexit est d’apprendre aux Britanniques comment manger plus sainement.

Laisser un commentaire

* Champs requis