Les Français achètent moins de meubles mais plus de produits high-tech

Par Anton Kunin Publié le 17 janvier 2018 à 20h29
Drones Livraison Echec Projet Amazon Google Faa Reglementation
20,7 %En volume, les achats de livres se sont effondrées de 20,7 % entre 2010 et fin 2017.

Si les Français continuent de consommer, la distribution de cette consommation entre les différents types de produits a fortement évolué. Les achats de livres et de meubles se sont effondrés, tandis que ceux de produits high-tech, d’appareils électroménagers et de matériel de sport ont augmenté de façon considérable.

En volume, les ventes de produits high-tech ont progressé de 34,4 % en huit ans

En moins de dix ans, les priorités des consommateurs français ont beaucoup évolué. Selon les dernières statistiques rendues publiques par la Banque de France, entre 2010 et fin 2017, certaines catégories de produits ont connu une hausse vertigineuse tandis que d’autres ont enregistré une baisse. Bien souvent, de véritables tendances se dessinent.

Entre 2010 et 2017, les achats dans la catégorie « Électronique grand public » ont progressé de 34,4 % en volume. En progression continue depuis le début de la période, cette catégorie a enregistré un pic au premier semestre 2017 (+57 % par rapport à janvier 2010), puis a redescendu pour terminer sa course à +34,4 %. La tendance est similaire sur les appareils électroménagers : en progression continue depuis 2010, leur consommation a augmenté de 13,7 % en volume.

Les Français achètent toujours plus de matériel de sport et toujours moins de livres

Autre catégorie qui a connu une progression continue (en volume) : « l’automobile neuve ». Fin 2017, les montants dépensés pour l’achat de véhicules neufs ont augmenté de 5,8 % par rapport à janvier 2010. Une hausse continue s’observe également depuis début 2014 sur le matériel de sport, avec une progression spectaculaire des dépenses : +19,7 % en huit ans.

Mais il y a aussi des catégories de produits dans lesquelles les dépenses des Français se sont contractées. Les meubles, par exemple, sont en baisse continue depuis 2010. En 8 ans, les dépenses de nos compatriotes dans cette catégorie ont diminué de 17,2 %. Les chaussures ont connu une baisse sensible jusqu’à début 2016. Les dépenses dans cette catégorie se sont stabilisées depuis, mais n’ont pas progressé. Sur 8 ans, la baisse est de 15,2 %. Les livres, enfin, ont enregistré une hausse courant 2014, mais depuis, les dépenses sont en baisse continue. Sur 8 ans, les sommes consacrées à ce type d'achats se sont effondrées de 20,7 %.

Aucun commentaire à «Les Français achètent moins de meubles mais plus de produits high-tech»

Laisser un commentaire

* Champs requis