Couvre-feu à 18 heures : interdiction de faire les courses

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 18 janvier 2021 à 16h03
Controle Police Attestation Deplacement Couvre Feu
135 EUROSL'amende pour non respect du couvre-feu est fixée à 135 euros.

Face à la progression de la pandémie de Covid-19, dont le nombre de cas en France pourrait dépasser les 3 millions en janvier 2021, le gouvernement a annoncé jeudi 14 janvier 2021 l’extension du couvre-feu à 18 heures à toute la France. Résultat : il est interdit d’aller faire ses courses. Par contre, certaines raisons peuvent permettre une sortie exceptionnelle après cet horaire.

Pas de courses ni de jogging après 18 heures

C’est la grande critique qui est faite à cette nouvelle mesure sanitaire visant à freiner la pandémie de Covid-19 : depuis samedi 16 janvier 2021, date d’entrée en vigueur du couvre-feu généralisé à 18 heures, il sera impossible d’aller faire ses courses le soir. C’est donc cette semaine du 18 janvier 2021 que les Français devront adapter leur planning quotidien pour se plier à la nouvelle règle.

Tout comme les courses, le jogging est également interdit après l’entrée en vigueur du couvre-feu. Les Français qui travaillent n’ont donc d’autres choix que de rentrer chez eux après leur journée de boulot. Des dérogations existent, toutefois, mais elles sont très réduites.

Les règles pour être dehors après le couvre-feu à 18 heures

Comme durant le confinement, l’important est d’avoir sur soi l’attestation dérogatoire de sortie, imprimée, écrite sur papier libre ou remplie sur smartphone. Il faudra la présenter lors des contrôles de police, sous peine d’une amende de 135 euros.

Cette attestation permet de déroger à la règle, sous réserve que le motif soit valable. Ainsi, il est possible de sortir son chien, par exemple, mais dans un rayon de 1 kilomètre autour du domicile.

Il est également possible de sortir après 18 heures pour : motif familial impérieux, consultations ne pouvant être réalisées à distance ou ne pouvant être différées, ou pour aller en pharmacie, participer à une mission d’intérêt général, se rendre à une convocation judiciaire ou administrative ou encore se déplacer sur des longues distances (train, bus, avion…).

Les personnes travaillant jusqu’après 18 heures ou n’ayant pas le temps de faire le trajet « lieu de travail-domicile » avant l’entrée en vigueur du couvre-feu sont également autorisées à se trouver dans la rue, mais doivent disposer d’une attestation d’employeur.

Laisser un commentaire

* Champs requis