Covid-19 : la disparition d’anticorps est plus rapide qu’on ne pensait

Par Anton Kunin Modifié le 16 février 2021 à 10h58
Signalement Effets Secondaires Vaccins Covid
47,9%47,9% des patients asymptomatiques observés ont vu leurs anticorps décliner.

Nouvelle preuve de l’instabilité des anticorps Covid-19, un exercice de surveillance conduit par les Centres de contrôle et de prévention des maladies (États-Unis) et dont les résultats ont été publiés dans le Morbidity and Mortality Weekly Report indique qu’ils disparaissent facilement.

93% des personnes qui avaient des anticorps Covid-19 ont vu leur présence décliner

Les anticorps Covid-19, disparaissent-ils avec le temps ? Pour le savoir, les auteurs de l’étude ont mesuré la présence d’anticorps Covid-19 chez 3.248 soignants dans 13 hôpitaux, en avril-juin 2020, puis à nouveau 60 jours plus tard. De ces 3.248 personnes, 194 (soit 6%) avaient des anticorps. 60 jours plus tard, chez 146 des 156 personnes testées à nouveau (soit 93,6%) la présence d’anticorps a décliné, tandis que 44 (soit 28,2%) ont vu leurs anticorps disparaître (ou, du moins, décliner en dessous du seuil de détection). Fait notable, lors du second test des anticorps ont pu être détectés chez les personnes qui en avaient davantage lorsqu’elles avaient été testées la première fois.

Il n’est pas immédiatement clair si cette disparition d’anticorps rend les personnes plus vulnérables au risque de réinfection. En revanche, ces résultats nous montrent que mesurer la présence d’anticorps au sein d’une population donnée n’est pas une méthode valable pour évaluer la proportion de la population ayant déjà eu le Covid-19. Inversement, le fait qu’une personne n’ait pas d’anticorps à l’instant T ne signifie pas qu’elle n’avait jamais eu de Covid-19.

Les anticorps disparaissent davantage en cas de forme asymptomatique

Il apparaît aussi que le déclin d’anticorps est davantage caractéristique des formes asymptomatiques du Covid-19. Des 108 soignants ayant eu une forme symptomatique de cette maladie, 21 (soit 19,4%) ont vu leurs anticorps décliner. En même temps, parmi les 48 soignants qui avaient été positifs, un jour ou l’autre, au test PCR sans avoir eu de symptômes, 23 (soit 47,9%) ont vu leurs anticorps décliner.

Aucun commentaire à «Covid-19 : la disparition d’anticorps est plus rapide qu’on ne pensait»

Laisser un commentaire

* Champs requis