Covid19 : l'UE appelle les plus de 60 ans à recevoir une 4ème dose

26,5 %
Seuls 26,5% des plus de 60 ans en France, ont reçu leur dose de rappel
depuis avril 2022.

Alors que la quatrième dose de vaccin contre le Covid19 est accessible en France pour les plus de 60 ans depuis avril 2022, la Commission européenne ne la recommande que depuis le 11 juillet 2022.

Forte résurgence des cas

« J'appelle les États membres à offrir immédiatement des deuxièmes rappels à tous les plus de 60 ans ainsi qu'aux personnes vulnérables, et j'appelle toutes les personnes éligibles à se présenter pour une vaccination », a déclaré Stella Kyriakides, la Commissaire européenne à la Santé. Cette déclaration intervient dans un contexte de forte hausse des cas au sein des pays de l’Union européenne. En effet, en juin 2022, en France, Santé publique France indiquait que le taux d’incidence et de positivité était en augmentation dans toutes les tranches d’âges et que le taux d’hospitalisation était en hausse chez les plus de 80 ans.

Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies et l’Agence européenne des médicaments, dans un communiqué commun, appellent toutes les personnes vulnérables à aller faire une dose de rappel. Pour les plus de 80 ans et les personnes les plus vulnérables, la quatrième dose de vaccin est ouverte depuis mars 2022. Pour les 60 ans et plus, la quatrième dose leur est ouverte depuis avril 2022.

Renforcer la vaccination

Or, au 20 juin 2022, seuls « 26,5% des 60-79 ans et 30,1% des 80 ans et plus éligibles à la seconde dose de rappel l’ont effectivement reçue », explique le rapport de Santé Publique France. Ainsi, l’Institution demande d'accélérer en France les efforts pour la vaccination des personnes éligibles. Néanmoins, les grands centres de vaccination sont de moins en moins présents en France. Pour se faire vacciner, il faut donc se rendre en pharmacie ou chez son médecin traitant.

En outre, dans ce contexte de résurgence des cas de Covid, Santé Publique France recommande le retour de certaines mesures pour freiner l’avancée de l’épidémie. « Il est primordial d'appliquer à titre individuel les gestes barrières dont le port du masque (en présence de personnes fragiles et en cas de promiscuité dans les espaces fermés ou lors de grands rassemblements), le lavage des mains et l’aération fréquente des lieux clos », recommande l’Autorité de Santé.


A découvrir