Crédit immobilier : quels emprunteurs ont les faveurs des banquiers ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Modifié le 1 avril 2016 à 20h24
Courtier Credit Immobilier Typologie Garanties Role
1,25%Meilleur taux possible actuellement : 1,25 % sur 20 ans.

Si vous êtes vieux, malade, sans emploi, votre demande de prêt immobilier peut aboutir, mais à un taux d'intérêt très défavorable. Alors quelles sont les conditions idéales pour obtenir le meilleur taux possible, si vous voulez acheter un bien immobilier ? Le site Internet La Vie Immo s’est penché sur la question.

Âge, revenus, apport : tout compte

Le candidat idéal a une quarantaine d'années, il gagne bien sa vie (ses revenus varient entre 7 000 et 9 900 € par mois), il apporte au banquier un apport personnel conséquent représentant au moins 10 % du coût total de l'opération. Mieux, il emprunte avec son conjoint, la somme de 250 000 euros. C'est son premier achat ou bien il est déjà propriétaire de sa résidence principale.

S'il remplit l'essentiel ou l'intégralité de ces conditions, alors il a toutes les chances de se voir accorder un taux d'intérêt de seulement 1,50 % sur 20 ans (hors assurance) ! Un taux extrêment bas, qui bat tous les records (si ce n'est que les spécialistes prédisent que les taux du marché vont encore baisser dans les mois à venir, du jamais vu).

La concurrence fait rage

La ville où vous sollicitez le prêt peut également jouer en votre faveur. Ainsi les habitants de Montpellier, Bordeaux, Strasbourg ou Lyon sont considérés comme les chouchous des banquiers. A Paris, les candidats dotés d'un très bon profil peuvent en effet espérer un taux de l'ordre de 1,60 %., quand les Lillois peuvent miser sur 1,70% en moyenne. Une aubaine.

D'après Sandrine Allonier, directrice des relations banques de Vousfinancer.com, citée par Lavieimmo.com, la concurrence entre les banques est telle qu'elles se battent pour obtenir de nouveaux clients, à fortiori ceux ayant un bon profil. Elles sont donc prêtes à leur accorder des taux record, dans l'espoir de mettre ensuite "en place une relation bancaire sur le long terme".

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.

Aucun commentaire à «Crédit immobilier : quels emprunteurs ont les faveurs des banquiers ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis