Les défaillances d’entreprises bondissent en France

Par Cédric Bonnefoy Modifié le 11 octobre 2022 à 15h24
Defaillances Entreprises Statistiques Altares
8 950Entre juillet et septembre, le cabinet Altares compte 8.950 défaillances d'entreprises.

Accompagnées par le gouvernement pendant la crise sanitaire, les entreprises sont dans le dur en ce moment. La situation économique morose accentue les défaillances d’entreprises. Elles sont en forte hausse depuis cet été.

Entreprises en difficulté : du jamais vu depuis 25 ans

La période actuelle est compliquée pour les entreprises. L’augmentation du coût de l’énergie, la pénurie de recrutement et le manque de matières premières pèsent. Selon Altares, un cabinet spécialisé, la conséquence est directe : le nombre de défaillances d’entreprises est en forte progression depuis l’été. Les chiffres avancés dans leur dernière étude sont éloquents.

Selon lui « 8.950 procédures collectives » ont été ouvertes entre le 1er juillet et le 30 septembre. Ce qui représente une hausse du niveau des défaillances de 69% comparée à l'été 2021, du jamais vu depuis 25 ans ! Pour aboutir à ce chiffre, le cabinet se base sur les ouvertures de procédures auprès de l’ensemble des tribunaux de commerce du pays.

Des défaillances pas encore au niveau de 2019

L’augmentation des défaillances d’entreprises touche surtout les petites et moyennes entreprises comprenant entre 20 et 49 salariés. Ils ont doublé en un an pour atteindre 186 ouvertures de procédure. Trois secteurs sont particulièrement concernés. Il s’agit de la restauration rapide, de l’habillement et de la vente en ligne. Globalement, la situation reste meilleure qu’avant la pandémie. À l’époque, Altares comptabilisait 53,500 défaillances en un an. Sur les douze derniers mois, les chiffres tournent autour de 38,000.

En revanche, le nombre de liquidations judiciaires est en augmentation par rapport à 2019. Aujourd’hui, elles représentent 75% des décisions des tribunaux de commerce. Dans le dernier quart restant, 24% sont des redressements judiciaires. Enfin, les procédures de sauvegarde de l’emploi représentent à peine 1%. Avec 229 décisions dans ce sens, le chiffre dépasse néanmoins le niveau d’avant-crise.

Cédric Bonnefoy est journaliste.

Aucun commentaire à «Les défaillances d’entreprises bondissent en France»

Laisser un commentaire

* Champs requis