Au deuxième trimestre 2022, le taux de chômage s’établit à 7,4%

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Paul Laurent Modifié le 12 août 2022 à 14h49
The New York Public Library Q0 U7ywxqh0 Unsplash
6,7%Le taux de chômage des 25-49 ans atteint 6,7% au deuxième trimestre 2022.

À 7,4% au second trimestre 2022, le taux de chômage reste quasi stable par rapport à son niveau du premier trimestre de l’année.

Un taux de chômage « quasi stable »

Selon les chiffres publiés par l’Institut national des statistiques et des études économiques (Insee), vendredi 12 août 2022, le taux de chômage n’a augmenté que de 0,1 point entre le premier et le deuxième trimestre de l’année 2022. Il passe ainsi de 7,3% à 7,4%. C’est chez les plus jeunes que le taux de chômage connaît sa plus forte progression entre les deux trimestres. Il augmente de 1,3% chez les moins de 25 ans pour atteindre 17,8%.

Chez les 25-49 ans et chez les plus de 50 ans, il reste quasi stable. En effet, il a légèrement augmenté (+0,1%) chez les 25-49 ans à 6,7% et légèrement diminué (-0,3%) chez les plus de 50 ans, pour atteindre 5,2%. Concernant le taux d’emploi, il est à son plus haut niveau depuis 1975 à 68%. Chez les moins de 25 ans, il s’agit du niveau le plus haut depuis 1990, à 34,9%. Chez les 25-49 ans, il atteint 82,3% (-0,2%) et chez les plus de 50 ans, il est de 66%, son plus haut niveau historique.

Le taux de chômage inférieur à avant la crise sanitaire

Le sous-emploi, c’est-à-dire les personnes à temps partiel ou au chômage partiel, a diminué de 0,1 point au deuxième trimestre de l’année 2022 et atteint son taux le plus bas depuis 1992. Le nombre de personnes au chômage depuis plus d'un an (chômage longue durée) a également diminué de 0,1 point pour atteindre 2,1% de la population active française. Quant au halo du chômage, il atteint 1,9 million de personnes au deuxième trimestre 2022, soit une baisse de 0,1 point par rapport au trimestre précédent.

Selon le Bureau International du Travail (BIT), le nombre de chômeurs en France au deuxième semestre 2022 s’élève à 2,3 millions de personnes, soit 29.000 de plus que les trois premiers mois de l’année 2022. Le taux de chômage « est inférieur de 0,5 point à son niveau du deuxième trimestre 2021 et de 0,8 point à celui d'avant la crise sanitaire (fin 2019) », explique l’Insee. Il retrouve ainsi le même niveau qu’au cours du quatrième trimestre de l’année 2021.

Laisser un commentaire

* Champs requis