Durée hebdomadaire du travail : les Français à la traîne de l’Europe

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Igor Cartan Publié le 23 août 2013 à 15h36

Un salarié français travaille 39,5 heures par semaine. Si le nombre d’heures a progressé depuis dix ans, il demeure l’un des plus bas d’Europe. Bonne nouvelle : les mi-temps pourraient rattraper l’écart.

39,5 heures de travail par semaine en moyenne en France

Le sujet fâche. Pourtant la réalité est bien là : le temps passé par semaine à travailler pour un salarié français à temps plein, est de 39, 5 heures. Si ce chiffre s’est accru depuis dix ans de 1,7%, il reste néanmoins inférieur aux moyennes de l’Union européenne. Et c’est là que le bât blesse. Même si la norme a tendance à augmenter en France avec la prise en compte des emplois à mi-temps.

Ces chiffres rendus publics par le Ministère de l’Emploi prouvent aussi que la totalité des Français ne sont pas tous aux 35 heures. Ce dont on se doutait. En revanche, le temps œuvré dans une semaine dite « normale », c’est à dire, une semaine sans jour férié ou jour off, et qui intègre les heures supplémentaires, très inférieur à la moyenne européenne. Plus précisément, avec des données établies sur l’année 2011, la France se situe en 21ème place sur 27. Ce qui peut laisser songeur.

Même à 39,5 heures, la durée hebdomadaire de travail demeure inférieure aux 40,4 heures en moyenne retenues dans une Union européenne à 27 membres. Le pays dans lequel on travaille le plus est la Grande-Bretagne avec une moyenne de 42,2 heures travaillées. Même si dans les faits, les cadres travaillent plutôt 44,1 h, les employés 38,3 h, et les ouvriers 38 h.

Toutefois, les méthodes de calculs différentes entre pays, rendent les comparaisons compliquées, prévient la Dares, la Direction des études statistiques du ministère du Travail. Elle est basée en France sur des enquêtes établies par trimestre et par an auprès des sociétés, de l'Insee et des foyers.

Moins de temps partiel en France qu'ailleurs

La France, par ailleurs, représente un cas particulier pour le temps partiel : avec un chiffre moyen de 18,6%, c’est le taux le moins élevé de l’Union européenne. La moyenne se situant à 19,7% dans une Union européenne à 27. En revanche, en France, les salariés à mi-temps font part d’une longueur travaillée de 23,3 heures par semaine, ce qui paradoxalement, représente un chiffre plus haut que les 20,1 heures de l’Union européenne à 15 !

Les résultats sont un peu tronqués, car si on ajoute les salariés à temps plein, aux salariés à temps partiel, le temps passé à travailler pour les deux catégories, est de 36,6 heures. Un chiffre plus élevé que la norme européenne, qui elle, est de 35,6 heures.

En France, sur une année complète, la durée de travail réelle – vacances et absences comprises - est donc de 1 683 heures, soit 213 jours de travail en 2011. Avec une différence concernant les femmes : elles comptabilisent 1 603 heures alors que les hommes plafonnent à 1 741 heures annuelles. Le fossé prend son sens car les mères de familles sont plus souvent absentes. Les cadres eux, ont travaillé 1 867 heures par an, même si le nombre de leur RTT est plus importants – 11 – contre 8 chez les employés et 6 chez les ouvriers.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Igor Cartan est journaliste. Son grade-master en poche, il quitte la France pour recouvrer son pays maternel, la Russie. Depuis trois ans, il travaille au sein de plusieurs rédactions moscovites. Il contribue aussi à diverses publications françaises, avec une prédilection pour les sujets économiques et sociétaux.

Laisser un commentaire

* Champs requis