EDF adresse un recours à l’État contre la hausse de l’Arenh

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Paul Laurent Modifié le 12 mai 2022 à 17h44
Nuclear Power Plant 4535760 1920%201
35,6 milliards d'eurosAu premier trimestre 2022, EDF a réalisé 35,6 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

Le gouvernement avait décidé d’augmenter de 20% l’accès régulé à l’électricité nucléaire historique (Arenh) pour lutter contre la hausse des prix de l’électricité pour les ménages français.

Augmentation de l’Arenh

L’accès régulé à l’électricité nucléaire historique est la quantité d’électricité vendue à prix réduit par EDF aux fournisseurs alternatifs d’électricité. Afin de lutter contre la hausse des prix de l’électricité sur les ménages, le gouvernement avait décidé de faire passer le quota de 100 TWh à 120 TWh, soit une augmentation de 20%. Ainsi, le gouvernement peut contenir, comme promis, la hausse des prix de l’électricité à 4% pour les consommateurs.

Or, suite à plusieurs problèmes, EDF a été contrainte de réduire sa production d’électricité nucléaire, notamment à cause des fortes températures enregistrées dès le début du mois de mai 2022. Mais, pour Jean-Bernard Lévy, le président du groupe EDF, dont l’État est actionnaire principal, cette situation est peu tenable pour EDF. « Je viens d'adresser à l'État un recours gracieux pour en demander le retrait », a-t-il annoncé lors de l’assemblée générale du groupe.

Plongeon financier

« EDF prendra toutes mesures de nature à préserver ses droits qui lui paraîtront utiles en relation avec le décret du 11 mars 2022 mentionné ainsi qu'avec les trois arrêtés qui complètent le dispositif en cause », a indiqué le porte-parole du groupe à l’AFP. « Tant le prix que les conditions de ces attributions nous pénalisent considérablement », juge Jean-Bernard Lévy. « Dans ce cadre, EDF a adressé à l'Etat, dans des conditions de délais préservant ses droits, un recours gracieux demandant le retrait de ces quatre actes », a continué le porte-parole d’EDF.

« En tout état de cause, EDF se réserve la possibilité de saisir les juridictions administratives compétentes », a-t-il ajouté. Pour que le gouvernement suspende le dispositif, les syndicats d’EDF avaient saisi le Conseil d’État par un référé. Celui-ci a décidé que l’urgence n’était pas présente pour annuler la décision gouvernementale.

Aucun commentaire à «EDF adresse un recours à l’État contre la hausse de l’Arenh»

Laisser un commentaire

* Champs requis