Education : le dispositif « Devoirs faits » entre en vigueur gratuitement au collège

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Publié le 6 novembre 2017 à 14h09
Homework 2521144 1280
3,3A la rentrée 2017, on dénombrait plus de 3,3 millions de collégiens en France.

Toutes les familles le savent : il est difficile pour un adolescent, une fois rentré chez lui après une longue journée de cours, de s’atteler à ses devoirs, quand l’écran, les copains et la fatigue le distraient. D’où l’idée de proposer aux collégiens qui le souhaitent une aide aux devoirs gratuite, au sein de leur établissement !

Les devoirs à la maison, source d'inégalités

Depuis la rentrée des vacances de la Toussaint 2017, il est proposé aux collégiens, dans leur établissement, un temps d’étude accompagnée pour réaliser leurs devoirs. Cette étude est gratuite.

Comme l’explique le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer, fervent défenseur de ce projet novateur en France, chaque enfant doit pouvoir travailler individuellement, au calme, pour faire des exercices, répéter ses leçons ou exercer sa mémoire et son sens de l’analyse, avec la possibilité d’être aidé quand il en a besoin. Car le travail personnel des élèves est décisif pour la réussite de leurs apprentissages et de leur scolarité.

Or ces devoirs sont parfois une source d'inégalités entre les enfants et pèsent souvent sur la vie de famille. Il y a les familles nombreuses où travailler dans le came s’avère impossible, celles où les parents sont encore au travail et donc absents pour accompagner ou encadrer la réalisation des devoirs. Sans parler des appartements bruyants, insalubres, qui privent le collégien de la sérénité et de la concentration nécessaire pour réviser ses leçons.

Pour tous les collégiens volontaires

Le dispositif Devoirs faits a donc été pensé comme un temps dédié, en dehors des heures de classe, à l’accomplissement par l’élève des tâches demandées par ses professeurs. Il a lieu dans l’établissement sur des horaires appropriés, qui ne sont pas obligatoirement en fin de journée, à raison d’un volume horaire fixé par l’établissement. L'objectif est de faire bénéficier les collégiens d'une aide appropriée au sein du collège afin de rentrer chez eux "Devoirs faits".

Il s’adresse à tous les collégiens volontaires, et est entièrement gratuit. Une aubaine ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.