En mars, les épargnants ont choisi de déposer des millions d’euros sur leur livret A

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Publié le 21 avril 2016 à 22h39
Asurance Vie Livreta Collecte Epargne Menages France Produits Bancaires
4,25 %En 1970, le livret A était rémunéré à hauteur de 4,25 %.

Boudé, dénigré, délaissé : le livret A retrouve tout de même quelques couleurs, avec l’arrivée du printemps.

0,75 %, c'est "attractif" ?

Au mois de mars, les encours du Livret A ont grossi de 310 millions d’euros, selon les chiffres révélés jeudi 21 avril par la Caisse des dépôts. Cela faisait bien longtemps que ce n’était pas arrivé (précisément depuis décembre, mais il s’agissait d’un mois particulier, puisque les épargnants avaient touché leurs primes de fin d’année).

"Depuis le début de l’année 2016, la décollecte ralentit et mars affiche une collecte positive. Cela signifie bien qu’un taux à 0,75% demeure attractif dans le contexte de faible inflation que nous connaissons", explique Pierre-René Lemas, directeur général de la Caisse des dépôts, au journal Le Monde.

Mais faut-il y voir un réel regain d’enthousiasme pour celui qui fut, longtemps, le livret d’épargne préféré des Français ?

Une "collecte en trompe-l’œil"

D’après le site Internet Toutsurmesfinances.com, il s’agit d’une "collecte en trompe-l’œil". Le répit serait "plus lié à cette période peu propice aux dépenses qu'à un regain d'intérêt pour le produit".

Mars est en effet une période de l'année dénuée de vacances et de dépenses à ce titre, dépourvue aussi d'impôt particulier à payer (tiers provisionnel de l'impôt, taxes d'habitation ou foncière). "Les ménages pensent plutôt à économiser pour faire face aux dépenses à venir qu'elles soient fiscales, liées à l'habitation voire aux vacances de printemps ou d'été", explique le Cercle de l'Epargne dans un communiqué.

En 2015 déjà, les Français avaient procédé à des retraits sur leur Livret A de janvier à novembre, à l'exception de mars où ils y avaient déposé 360 millions d'euros.

Ces derniers temps, le livret A n’avait plus du tout la cote. En 2014, les Français ont retiré 6,13 milliards d’euros de leur livret A ; en 2015, 9,29 milliards, et 1,32 milliard d'euros sur les deux premiers mois de l'année 2016.

Et pour cause : jamais le taux de rémunération n’a été aussi bas ! A seulement 0,75 % (depuis le 1er août 2015), autant garder son argent sur son compte-courant ou sous le matelas, ou alors le placer sur un autre produit comme un plan épargne logement (PEL) ou une assurance-vie.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.

Laisser un commentaire

* Champs requis