Énergie : un Conseil de Défense organisé en vue de l’hiver 2022

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Paul Laurent Modifié le 29 novembre 2022 à 9h13
Light Bulb 3535435 1920
90%Fin août 2022, les réserves de gaz françaises étaient remplies à plus de 90%.

Vendredi 2 septembre 2022, le président de la République, Emmanuel Macron, présidera un Conseil de Défense spécial à propos de l'énergie et de la façon dont la France va traverser l’hiver 2022.

Approvisionnement en gaz

Selon France Info, le président de la République, Emmanuel Macron, a convoqué un Conseil de Défense exceptionnel sur l’énergie qui se tiendra vendredi 2 septembre 2022 au matin. La première ministre, Élisabeth Borne, le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, ainsi que la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, devraient être présents à cette réunion. Les thèmes abordés sont « l'approvisionnement en gaz et en électricité en vue de l’hiver », selon une source au sein de l'exécutif à France Info.

Il s’agit pour l’exécutif de trouver des solutions d’approvisionnement en gaz alors qu'Engie a annoncé que Gazprom réduisait ses livraisons en gaz à la France. Si les réserves de gaz vont être remplies à 100% avant novembre 2022, cela ne signifie pas qu’il y a de quoi passer l’hiver 2022. Le gouvernement va également évoquer les « défaillances d’EDF », alors que de nombreuses centrales nucléaires sont à l’arrêt. Sur 56 réacteurs nucléaires , 32 sont à l’arrêt obligeant ainsi EDF à prévoir une production d’électricité annuelle de 280 à 300 TWh, une production historiquement basse.

Un manque de gravité de la situation dans l'exécutif

Ce Conseil de Défense en matière d’énergie est très important pour l’exécutif. Il permet de montrer que la crise que la France traverse est d’une gravité absolue. « Si l'hiver est rude, le risque de coupure est réel », assure un conseiller ministériel à France Info. Mais pourtant, le sujet ne semble pas intéresser tout le monde au sein du gouvernement. « Il y a un manque de gravité, y compris chez certains ministres », juge une source gouvernementale.

Le 14 juillet 2022, le président de la République avait déjà appelé les Français à la sobriété énergétique face à la crise qui s’annonce. Ce nouveau Conseil de Défense sur l’énergie pourrait être un moyen, pour le gouvernement, des mesures à prendre pour que les Français adoptent un mode de vie moins énergivore. L’énergie est somme toute un « des intérêts vitaux du pays et des Français ».

Aucun commentaire à «Énergie : un Conseil de Défense organisé en vue de l’hiver 2022»

Laisser un commentaire

* Champs requis