Un Français sur deux prêt à fuir la situation économique de la France

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 14 novembre 2013 à 9h36

Sauve qui peut ! D'après un sondage Toluna Quicksurveys pour Economiematin.fr, près de 50 % de nos concitoyens seraient prêts à quitter la France pour fuir la hausse du chômage, la pression fiscale, la croissance en berne, bref la situation économique inquiétante de la France.

Un chiffre qui pourrait sans doute augmenter dans les mois à venir si la conjoncture économique nationale ne vient pas à s'améliorer.

50 % de Français prêts à prendre le large

Le gouvernement serait-il prêt à perdre la moitié de ses citoyens ? Certainement pas, mais pour cette partie des sondés, l'exil (pas seulement fiscal) semble être de plus en plus considéré comme une option viable. A noter qu'une bonne partie des sondés, environ 41 %, ne souhaite, pour sa part, pas s'exiler et près de 10 % n'ont pas d'avis sur la question.

Partir de la France, le plus tôt sera le mieux

Et côté timing, cette volonté, cette possibilité de partir devrait, le cas échéant, se réaliser dans un futur proche. Ainsi plus de 21 % des personnes interrogées pourraient s'envoler vers de meilleurs cieux dans les 3 mois à venir, 25 % dans les six mois, 20 % dans les 12 mois, 8 % dans les deux ans et 9 % dans les 5 ans à venir. Le plus tôt serait donc le mieux pour une bonne partie d'entre eux, le temps de régler les affaires courantes. Près de 16 % des sondés n'ont en revanche aucune idée quant à un possible départ.

Côté destination, l'Amérique du Nord remporte la majorité des suffrages

Enfin, la destination. Et force est de constater que les pays en vogue dans le coeur des Français ne sont pas forcément ceux qui se portent le mieux d'un point de vue économique. Ainsi, au sommet de la liste, on retrouve les Etats-Unis et le Canada (lui s'en sort bien) qui recueillent plus de 30 % d'opinions favorables, suivis de près par les autres pays d'Europe avec 28 % des voix.

Vient ensuite le Royaume-Uni vers lequel plus de 20 % des sondés seraient prêts à se diriger, s'il fallait partir. 20 % des personnes interrogées iraient chercher le soleil dans les DOM-TOM, bien que là aussi, la situation économique ne soit guère plus florissante. Peu de personnes interrogées semblent donc être attirées par les pays émergents tels que la Chine ou les pays d'Amérique latine qui recueillent respectivement 4,5 et 10,5 % des voix du sondage.

Fiche technique :

Le sondage Toluna www.quicksurveys.com a été réalisé par Internet en France les 13 et 14 novembre 2013 auprès d'un échantillon de 1000 personnes âgées de 18 ans et plus. Les résultats ont été redressés pour être représentatifs de la population nationale en termes de région, sexe et âge (dispersion des professions).

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Laisser un commentaire

* Champs requis