Les Français vont dépenser 550 euros supplémentaires de carburant en 2022

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Paul Laurent Modifié le 11 mars 2022 à 16h05
Carburant Hausse Prix Moyens France
-2,0%Les ménages ruraux, plus dépendants de la voiture, subiront une contraction de -2,0% de leur pouvoir d'achat.

Selon une note du cabinet Asterès, un cabinet de conseil dans le domaine économique, les Français devront débourser 550 euros supplémentaires de carburant pour l’année 2022.

Forte augmentation des prix de l’essence

« Si le prix du carburant se maintenait à son niveau actuel sur l’ensemble de l’année 2022, il en résulterait une dépense supplémentaire d’environ 550 euros par ménage sur l’ensemble de l’année 2022 (par rapport aux dépenses de carburant en 2021), soit une baisse de pouvoir d’achat de -1,4% », explique le cabinet de conseil Asterès dans une note.

Face à la dynamique des prix des carburants, notamment à cause de la guerre opposant la Russie à l’Ukraine et les répercussions économiques que celle-ci peut avoir sur le prix du pétrole, le gouvernement prépare de nouvelles mesures d’urgence pour les particuliers, mais aussi pour les entreprises. Malgré ces mesures, les prix grandissants du litre d’essence à la pompe risque d’avoir un impact significatif sur les consommateurs et sur leur pouvoir d’achat.

Disparité entre les Français

Selon le cabinet d’études Asterès, ces 550 euros sont une moyenne, car tous les Français ne consomment pas autant de carburant les uns que les autres. Ainsi, « les ménages ruraux, plus dépendants de la voiture, subiront une contraction de -2,0% de leur pouvoir d’achat (+690 euros de dépenses), contre une baisse limitée à -0,9% en région parisienne (+390 euros de dépenses) », note le cabinet de conseil. Le creux entre les grandes villes et les plus petites villes est énorme. La dépense supplémentaire atteint 640 euros pour l’année 2022 dans les villes de moins de 50.000 habitants à moins de 200.000 habitants.

« L’effet est particulièrement violent pour les ménages les plus modestes qui verront leur pouvoir d’achat se contracter de -2,4% (+310 euros de dépenses sur l’année) alors que la baisse de pouvoir d’achat sera de -0,8% pour les ménages les plus aisés (+680 euros de dépenses sur l’année) », ajoute le cabinet Asterès.

Aucun commentaire à «Les Français vont dépenser 550 euros supplémentaires de carburant en 2022»

Laisser un commentaire

* Champs requis