Guerre : la gesticulation absurde des sanctions économiques

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Sophie de Menthon Modifié le 25 février 2022 à 7h05
Marche Action Cac40 Invasion Russe Ukraine
3,83%Le CAC40 a chuté de 3,83% le 24 février 2022 à cause de l'attaque russe en Ukraine.

Le Mouvement ETHIC (Entreprises de Taille Humaine Indépendantes et de Croissance) s’inquiète vivement du type de réactions que l’Europe oppose à la guerre en Ukraine.

Masquer notre impuissance avec des rodomontades économiques est le signe d’une véritable inconscience des conséquences de ces sanctions.

Les chefs d’entreprise, dès ce matin, constatent la chute des cours en bourse, la perspective des difficultés croissantes pour s’approvisionner en matières premières, et la certitude d’un désastre pour certains secteurs déjà éprouvés par la pandémie. .

« Frapper au portefeuille des oligarques serait plus efficace en gelant leurs avoirs ou leurs actifs ! » déclare Sophie de Menthon.

Ceux qui vont pâtir de ces pseudos sanctions seront les entreprises européennes et les populations civiles avec des risques liés à la sécurité énergétique dans toute l’Europe.

On ne peut qu’être désespéré par le manque d’intelligence de la situation, l’absence de pragmatisme et les mauvaises solutions brandies en étendard qui auront des répercussions incalculables pour nous tous.

Le seul gagnant est l’OTAN qui était moribond ! La situation est grave mais n’oublions pas, par ailleurs, que les échanges commerciaux internationaux sont le socle fondamental de la paix dans le monde.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Sophie de Menthon est la présidente du mouvement patronal Ethic. Elle est également membre du conseil économique et social (CESE), et auteur de nombreux ouvrages pédagogiques ou de vulgarisation pour la jeunesse.    http://www.sophiedementhon.fr/

Aucun commentaire à «Guerre : la gesticulation absurde des sanctions économiques»

Laisser un commentaire

* Champs requis