Immobilier : les prix de l’ancien accusent une baisse de 1,3 % en France pour 2012

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Publié le 4 avril 2013 à 10h11

Peut être est-ce le moment d'acheter !

Les résultats de l'indice commun des Notaires de France et de l'Insee, sur les prix de l'immobilier en France, sont tombés ce jeudi et ils devraient réjouir ceux qui se posent la question de l'accès à la propriété. En effet, l'indice commun de ces deux organismes fait état d'une baisse de 1,3 % en France, d'1 % sur Paris, pour les logements anciens, sur l'année 2012.

Selon l'estimation des notaires, cette baisse devrait se poursuivre également au début de l'année 2013, mais de façon plus prononcées puisqu'ils anticipent pour la France environ 7 % de moins au niveau des prix, pour le mois de mai (sur un an). En ce qui concerne les prix parisiens, ils devraient également s'écrouler, mais de 4,5 %.

Comment expliquer cette baisse des prix du marché ? Tout simplement, selon les notaires, à cause de la fin de certains dispositifs fiscaux avantageux, comme par exemple la loi Scellier, mais encore la restriction des modalités d'obtention du prêt à taux zéro pour les primo accédants à la propriété.

Enfin les chambres de notaires, particulièrement en ce qui concerne l'Île de France, font état d'une baisse des volumes, ce qui se traduit dans la conjoncture par une évidente baisse des prix. Ainsi sur la région parisienne, le volume des transactions s'est écroulé de 31 % à fin janvier 2013.

Pour autant, peut-on parle de l'éclatement de la bulle immobilière ? Pas sûr, car les Français considèrent l'immobilier comme une des meilleurs sécurités pour leur épargne en cette période économique difficile.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Aucun commentaire à «Immobilier : les prix de l’ancien accusent une baisse de 1,3 % en France pour 2012»

Laisser un commentaire

* Champs requis