Pour Pascal Lamy, Arnaud Montebourg a « des problèmes de GPS »

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Tugdual de Dieuleveult Modifié le 1 mars 2013 à 15h27

Le Directeur général de l'Organisation Mondiale du Commerce, Pascal Lamy, invité vendredi 1er mars sur RMC et BFMTV, s'en est pris à Arnaud Montebourg qui avait qualifié, il y a quelques mois, le bilan du directeur de l'OMC de "désastre". Expliquant dans un premier temps que la France a un "problème de compétitivité" dans un monde où les économies des pays développés ne vont pas bien, Pascal Lamy a appelé à plus de réforme et de compétitivité pour amener de la croissance.

Revenant sur le cas de la France, le directeur de l'OMC a expliqué : "Le GPS des Français est un peu détraqué. Ils considèrent qu'ils sont un îlot de bonheur provisoire dans un monde de catastrophe. Ce monde est dur, en voie de globalisation extrêmement rapide, il y en a qui s'en sortent très bien, je pense que la France a des tas d'atouts, elle ne les voit pas, ne les connaît pas. Nous sommes les champions du monde du pessimisme".

Il s'en est en suite pris, "sans vouloir faire de polémique", à Arnaud Montebourg en reprenant l'image de l'aide à la conduite. "Si vous voulez un exemple de GPS qui a des problèmes, c'est lui. Je pense qu'il n'a pas les bons chiffres en tête. Quand on regarde l'économie française, quand on dit que c'est la faute de la concurrence des Chinois, c'est faux. Ils sont 5 fois moins productifs que les Français, même s'ils sont payés cinq fois moins. Cette mondialisation qui sort des centaines de millions de gens de la pauvreté a ses bons côtés".

"Il y a des pulsions protectionnistes a enfin rappelé Pascal Lamy, parce qu'un certain nombre de gens considèrent encore que restreindre les importations, c'est protéger les emplois. Ça ne marche plus. On est dans un monde où 40% de ce que vous exportez vient de vos importations et dans 20 ans, ce sera 60% ! Shooter dans vos importations, c'est shooter dans vos exportations !"

Celui qui quitte ses fonctions en septembre prochain et que certains voient prendre la place de Jean-Marc Ayrault lors du prochain remaniement ministériel n'a rien confirmé indiquant qu'il attendra la fin de son mandat à l'OMC avant de décider, mais soulignant : « Voyons sérieusement ce qui est arrivé à monsieur Monti dans les élections italiennes, et les rumeurs vont décroître".

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste pour RMC.fr, Tugdual de Dieuleveult a demarré sa carrière à la télévision en réalisant un documentaire pour Canal+/Lundi Investigation (Dieuleveult : enquête sur un mystère). Il s'investit dans l'ONG Solidarité Internationale et part au Darfour en 2008 pour la Journée Mondiale de l'Eau. En 2010, il rejoint l'équipage de La Boudeuse en Amazonie et participe à l'élaboration de deux documentaires diffusés sur France 5. Il se spécialise ensuite sur le web et collabore avec plusieurs rédactions dont Europe 1, Atlantico, Oh My Food et RMC depuis 2012. Il a intégré Economie Matin dès sa création.

Laisser un commentaire

* Champs requis