Le prix des fruits et légumes à la baisse en 2017

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Publié le 24 août 2017 à 15h49
Fruitsl%c3%a9gume
8 %Le prix des fruits a baissé de 8 % en un an.

D’après une étude récente du Credoc, seul un Français sur quatre mange 5 fruits et légumes par jour, comme le recommandent les autorités sanitaires. La cause de cette chute ? La crise économique est passée par là. Et la hausse des prix des fruits et légumes n’y est pas étrangère.

+ 19 % en dix ans !

L’association Familles Rurales a publié les résultats de son Observatoire des prix des fruits et légumes 2017, notamment dans le quotidien La Croix.

Certes les prix des fruits et légumes baissent depuis le début de l’année. Ainsi entre l’été 2016 et l’été 2017, le prix des fruits a baissé de 8 % et celui des légumes de 7 %. En moyenne, un kilo de fruits coûte actuellement 3,76 € et un kilo de légumes 2,14 €.

Mais si l’on prend du recul, et que l’on regarde l’évolution sur dix ans, le prix de notre panier de fruits a largement augmenté, de 18,6 % ! Soit plus vite que l’inflation (12,2 % sur la même période). Le panier de légumes aussi a augmenté, mais de + 7 % « seulement ».

Les marchés, le bio et le made in France

L’étude nous apprend également que les hard-discounts restent moins chers, suivis de près par les supermarchés. Mais la plus forte baisse de prix en 2017 est à observer sur les marchés (-10 %).

Quant aux prix des fruits et légumes bio, ils sont stables en 2017, mais restent globalement plus élevés c que ceux des fruits et légumes conventionnels.

L’étude nous apprend également qu’il n’est pas forcément plus coûteux d’acheter français. La preuve : dix fruits et légumes français, sur seize, sont moins chers ou légèrement plus chers (inférieur à 0,2 € le kilo) que les fruits et légumes d’origine étrangère.

L’association en profite pour rappeler que la consommation de fruits et légumes frais reste un enjeu de santé publique majeur. Quel qu’en soit le prix.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.

Laisser un commentaire

* Champs requis