Une Ligue 2 à 18 clubs ou comment répartir la pénurie actuelle dans le football français

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Marie-Eve Jamin Publié le 14 décembre 2021 à 14h53
Football Ligue 1 Droits Tv 1
80 MILLIONS €La dfiffusion de la Ligue 2 rapporte 80 millions d'euros.

La Ligue de football professionnelle (LFP) a adopté le passage à 18 clubs en Ligue 2 à partir de la saison 2024/2025. Le but avoué de la LFP : créer une Ligue 3. Les joueurs sont contre. Explications.

Ce jeudi 9 décembre 2021, l'Assemblée Générale de la Ligue de football professionnelle (LFP) a adopté le passage à 18 clubs en Ligue 2 à partir de la saison 2024/2025. Après 22 équipes entre 1993 et 1998 puis 20 clubs depuis, le championnat de Ligue 2 va donc encore réduire ses rangs.Pour Vincent Labrune, président de la LFP. La réduction à 18 de la Ligue 1, puis celle de la Ligue 2, démontre « l'union et la volonté de tous les clubs de créer les conditions d'un plan de réforme ambitieux ». Selon lui, cette décision de passage à 18 clubs va permettre de travailler avec la Fédération française de football (FFF) sur la création d'une troisième division professionnelle.

Une Ligue 3 qui inquiète les joueurs

Dans un communiqué publié le 30 novembre dernier, l'Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP) avait fait part de ses inquiétudes quant au projet de Ligue 2 à 18 équipes. Les joueurs sont contre... Selon leur syndicat, 89 % des joueurs de Ligue 2 sont opposés au projet d'un Championnat à 18 clubs. Et on les comprend : aujourd'hui on se retrouve dans une économie où c'est compliqué pour la Ligue 1 avec des droits télé faibles en France. La Ligue 2 est « Ligue 1 dépendante ». La Ligue 3 serait encore plus au crochet des deux autres championnats. Les 40 clubs professionnels actuels ont du mal à vivre, alors évidemment les joueurs sont inquiets puisqu'il n'y aura plus que 36 clubs professionnels de Ligue 1 et de Ligue 2.

Côté sportif, la première conséquence lors de la saison 2023-2024 : ce sont quatre relégations vers le National, pour seulement deux montées. Un système qui sera expérimenté la saison précédente en Ligue 1, puisqu’en 2022-2023, quatre équipes feront le voyage vers la Ligue 2. La saison 2023-2024 sera donc particulièrement à risque pour les pensionnaires de deuxième division. Les 17 et 18e place de Ligue 2 seront à éviter au même titre que les deux dernières du classement. Et on l'a vu avec l'exemple récent du Stade Malherbe de Caen, 17e en 2020-2021 : montre que même des clubs « forts » du championnat n’auront pas le droit à l’erreur.

Une dynamique économique actuelle négative

Vincent Labrune affirme que le passage à 18 clubs en Ligue 2 est décidé pour rendre ce championnat plus attractif. Comme la Ligue 1, la Ligue 2 passera donc dès 2024-2025 à un système à deux montées et deux descentes automatiques. Le système de barrage, mis en place en 2016-2017, devrait donc (déjà) disparaître. Et c'est dommage parce que c'est une formule attractive. C'est prouvé en Angleterre où ce système est utilisé pour leur Ligue 2, le championship. Le ventre mou du classement a un intérêt avec des matches à enjeu très attractifs pour des diffuseurs. Aujourd'hui, la dynamique économique n'est pas assez positive et avec cette décision on va répartir la pénurie.

Comment faire vivre 54 clubs pro ?

Une autre solution existait. Avec 18 clubs en Ligue 1, on aurait pu passer à 22 clubs en Ligue 2 où il n'y a pas de coupe d'Europe et donc de la place dans le calendrier Si on augmente le championnat de Ligue 2 de deux clubs de Ligue 1, on tire les affluences vers le haut. Deux clubs de l'élite auraient un effet positif sur les affluences dans les stades. Après le fiasco de Médiapro, l’arrivée d’Amazon sur l’échiquier a un peu relancé l’intérêt pour les championnats français. Actuellement diffusée sur Amazon, BeIn, et L’Équipe TV jusqu’en 2024, la Ligue 2 devrait recevoir environ 80 millions d’euros de droits audiovisuels. C'est peu. La question est donc de savoir comment faire vivre 54 clubs professionnels avec une Ligue 3 alors qu'on a du mal avec 40 clubs actuellement.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis dix ans, j'essaie de transmettre ma passion pour l'actualité au quotidien. Je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

Laisser un commentaire

* Champs requis