Vous avez refusé Linky ? Préparez-vous à payer !

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 29 novembre 2022 à 9h22
Compteur Linky
140 EUROSLe coût d'installation de Linky est de 140 euros mais n'est pas facturé directement au client.

Le compteur connecté Linky permet à Enedis de faire des économies d’échelle : il n’y a plus besoin de faire la relève des compteurs ou d’aller chercher les ménages qui n’auraient pas communiqué leur consommation, par oubli ou volontairement. Mais Enedis n’aura pas réussi à convaincre toute la population française de laisser installer le compteur intelligent.

Enedis ne tentera donc plus de convaincre : le temps est venu de les sanctionner économiquement.

Une facture augmentée pour les ménages sans Linky

La Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) a confirmé mercredi 2 mars 2022 les dispositions qui seront prises à l’encontre des ménages qui auraient refusé de laisser Enedis installer chez eux un compteur Linky. La sanction finalement retenue n’est pas différente de celle annoncée… et elle sera appliquée dès 2022.

Le principe ? Une surfacturation : les ménages qui n’ont pas Linky paieront une somme forfaitaire tous les deux mois. Et ils sont nombreux : environ 10% des clients, soit 3,8 millions de ménages. Selon Enedis, le surcoût pour le traitement des dossiers de ces ménages sans compteur connecté est d’environ « 26 millions d’euros par an sur la période 2022-2024 », une somme concentrée sur les quelque 500.000 clients dits « muets ».

Ces clients sont bien identifiés par Enedis, et donc par la CRE : sont les clients « non équipés de compteur Linky, n'ayant pas permis l'accès à leur compteur à Enedis et n'ayant pas mis à disposition d'Enedis leurs index de consommation durant un an ».

Un surcoût de près de 50 euros par an pour les ménages muets

La CRE a donc confirmé ce qui avait été annoncé : les ménages dits « muets », les seuls ciblés par les sanctions, vont devoir payer 8,30 euros en plus tous les deux mois (4,15 euros par mois). Sur l’année, la surfacturation leur coûtera 49,80 euros… et elle tombe au pire moment. Avec l’augmentation des prix de l’énergie sur tous les fronts, accentuée par la crise ukrainienne, ce surcoût pour les ménages représente un énième coup dur pour leur pouvoir d’achat.

Néanmoins, Enedis ne va pas sanctionner à l’aveuglette. Le surcoût ne concernera que les ménages n’ayant pas de compteur connecté Linky et qui n’ont pas fourni leur index de consommation depuis plus de 12 mois. 500.000 ménages qui payent 50 euros de plus par an… et voilà qu’Enedis récupérera environ 25 millions d’euros et couvrira quasi-intégralement son propre surcoût.

Pour ne pas avoir à payer les 49,80 euros par an, les ménages n’auront donc qu’à transmettre leur index de consommation. Une possibilité qui leur est offerte durant trois ans seulement.

2025 : ou Linky, ou surcoût sur la facture

Enedis veut ainsi donner trois ans de plus aux récalcitrants (mais aussi aux ménages pour lesquels le déploiement n’a pas pu être effectué pour des raisons diverses) pour installer le compteur Linky. S’ils font partie des ménages dits « muets », installer Linky va leur permettre de mettre immédiatement un terme au surcoût bimestriel. Quant aux autres, ceux qui communiquent malgré tout leur index de consommation, ces trois ans sont le dernier délai.

La Commission de Régulation de l’Energie a en effet validé le principe suivant : dès 2025, tous les ménages non-équipés de Linky, muets ou non, devront payer le surcoût de 49,80 euros par an. Somme qui pourrait d’ailleurs évoluer d’ici-là, sans doute à la hausse.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Vous avez refusé Linky ? Préparez-vous à payer !»

Laisser un commentaire

* Champs requis