Les logements étudiants n’ont plus la cote en 2021

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Marine Carballet Modifié le 10 juin 2021 à 16h45
Pourquoi Bien Assurer Logement Etudiant
17%En comparant le volume de demandes de locations étudiantes entre 2020 et 2021, LocService observe un recul de 17%.

Si la rentrée scolaire approche à grand pas et que les cours se feront a priori en présentiel, une enquête menée par LocService dévoile un net repli de la demande en logement étudiant pour l'année 2021.

Les étudiants sont partis de manière prématurée

Selon les données du spécialiste de la location pour particulier, LocService, dévoilée par BFM Business mercredi 9 juin 2021, la demande en logement étudiant est en fort repli cette année. En s’appuyant sur des données récoltées sur les 12 derniers mois, LocService s’est rendu compte que depuis le premier confinement, le volume des demandes de locations étudiantes entre 2020 et 2021 a reculé de 17%, surtout à Paris.

Avec les cours en distanciel, et la pratique de plus en plus courante des contrats en alternance ou des stages alternés avec l’école, les étudiants désertent leur logement. LocService a ainsi constaté que près de 60% de ceux qui louent aux étudiants ont connu un départ prématuré de leur locataire.

Moins de demandes de colocation, plus de demandes de studios

Si tout se passe bien, la rentrée 2021-2022 devrait se faire à 100% en présidentiel, ce qui peut laisser croire que les demandes de logements pour les étudiants vont repartir à la hausse. Toutefois, les budgets semblent plus serrés que les autres années. En effet, sur les 41.138 demandes de locataires étudiants scrutées, 55% sont en quête d’un studio ou d’un T1 et 19% recherchent un logement disposant d’une chambre séparée (T2).

La crise sanitaire a peut-être habitué les étudiants à la solitude. En tout cas, selon les données de LocService, les demandes pour des chambres chez l’habitants ou pour des colocations ont chutés aussi. 19% des étudiants souhaitent vivre en colocation contre 20% l’année dernière.

Aucun commentaire à «Les logements étudiants n’ont plus la cote en 2021»

Laisser un commentaire

* Champs requis