Le Maroc durcit à nouveau ses règles d’entrée pour les Français

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Quitterie Desjobert Modifié le 12 juillet 2021 à 14h34
Maroc Regle Conditions Entree France Territoire
27,6%En 2018, les Français représentaient 27,6% des touristes présents sur le sol marocain.

Après un court retour en grâce aux yeux du Maroc, les voyageurs français vont de nouveau être soumis à des règles d'entrée sur le territoire du royaume marocain.

Une quarantaine de dix jours

Les voyageurs français pouvaient depuis peu retourner sur le territoire marocain mais face à la recrudescence du virus dans l'hexagone, le Maroc a décidé de durcir à nouveau ses règles d'entrée sur son territoire. Ainsi, la France passera officiellement, mardi 13 juillet à 23h59, sur la liste des pays de catégorie B.

Cette liste soumet les pays qui s'y trouvent à conditions d'entrée sur le territoire marocain beaucoup plus strictes. Ainsi, le royaume met en place des sous-catégories de conditions d'entrée pour les voyageurs en provenance des pays de catégorie B comme la France, qui est loin d'être seule, puisque plus de 80 pays composent cette liste.

Obligation d'un test PCR de moins de 48 heures

Ainsi, les personnes pleinement vaccinées devront, pour pouvoir accéder librement au territoire du Maroc, présenter leur certificat de vaccination mais également un test PCR négatif datant de moins de 48 heures avant l'embarquement. Petite contrainte supplémentaire pour être considéré comme vacciné, le voyageur doit avoir reçu le nombre de doses nécessaires d'un vaccin reconnu par le Maroc. Le pays reconnaît ainsi les vaccins AstraZeneca, Sinopharm, Sputnik, Pfizer/BioNTech, Janssen, Covishield, Moderna et Sinovac.

Pour les personnes n'ayant reçu qu'une ou pas de dose de vaccin contre le Covid, les conditions d'entrée sur le territoire marocain sont plus strictes. En plus d'un test PCR négatif de moins de 48 heures, le voyageur devra réaliser une quarantaine de dix jours. Cette dernière devra être réalisée dans les structures préalablement désignées par les autorités locales. Le coût financier de cette quarantaine étant à la charge du voyageur. Pour pouvoir sortir de quarantaine, un test PCR doit être réalisé le neuvième jour de l'isolement.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste économique et politique