Des millions d’heures de travail en plus pour les chantiers de Saint-Nazaire

Par Olivier Sancerre Modifié le 21 décembre 2016 à 16h52
Chantiers Saint Nazaire Stx 1
4 MILLIARDSLes nouvelles commandes représentent 4 milliards d'euros.

C’est la bonne nouvelle de Noël pour les chantiers navals de Saint-Nazaire. STX France, qui opère l’entreprise de construction de navire, a annoncé deux nouvelles commandes qui vont donner du travail à ses salariés jusqu’en 2022.

Après avoir réceptionné l’Harmony of the Seas au printemps, le groupe américain Royal Caribbean Cruises Limited a passé commande de trois paquebots supplémentaires. Deux sont long de 300 mètres (classe Edge), l’autre est un monstre de 362 mètres de long (classe Oasis). Ce dernier est de la même taille que l’Harmony of the Seas, le plus grand paquebot du monde.

Des flottes qui s’agrandissent

MSC Croisières est l’autre client des chantiers de cette fin d’année. L’entreprise avait déjà passé commande de deux bâtiments (classe Meraviglia), elle en veux désormais deux supplémentaires. Ces commandes représentent un contrat de quatre milliards d’euros, ou encore 35 millions d’heures de travail.

Un savoir-faire que le gouvernement veut conserver

Le ministère de l’Économie et des Finances, qui se réjouit évidemment de ces contrats, indique aussi suivre de près l’évolution du dossier STX. La maison-mère coréenne, en pleine restructuration, doit céder sa participation majoritaire dans la société des Chantiers de Saint-Nazaire. Pas question que l’entreprise rencontre des difficultés financières alors que le carnet de commandes est plein à craquer.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Des millions d’heures de travail en plus pour les chantiers de Saint-Nazaire»

Laisser un commentaire

* Champs requis