Obésité et chirurgie esthétique : ce qu’il faut savoir

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Partenaire Publié le

Une opération de chirurgie esthétique de la paroi abdominale n'est pas une décision à prendre à la légère. Mais les patients qui y songent sont bien souvent déterminés, car ne supportant plus leur surcharge pondérale, ayant échoué à la réduire par d'autres moyens, à commencer par les régimes. Par ailleurs, certaines surcharges pondérales sont pathologiques et ne peuvent être réduites que par le biais d'une intervention chirurgicale.

La plastie abdominale reste une intervention assez lourde en chirurgie plastique, mais elle a pleinement bénéficié de nombreuses améliorations techniques ces dernières années : allègement des procédés anesthésiques, techniques dites «à haute tension supérieure», méthodes de capitonnage, perfectionnement des pratiques de sutures, progrès des pansements et des gaines compressives...Ce savoir-faire a permis de réduire significativement les risques, d’alléger les suites opératoires, de bien améliorer la qualité des résultats et d’optimiser la discrétion des cicatrices, ouvrant ainsi les indications à des cas plus «légers» qui, autrefois, auraient pu être récusés.

Une prise en charge partielle par l'Assurance maladie est possible, ainsi qu'un complément par la mutuelle, quand la surcharge pondérale a une dimension pathologique ou quand sa résection est nécessaire à la prise en charge globale du patient. Il faut compter à partir de 3500 euros pour une intervention, mais bien entendu le tarif est fonction de la durée de l'opération et de sa complexité. L'établissement d'un devis individuel est obligatoire, et contractuel, à l'issue de la première consultation avec le médecin consulté.

[Partenaire] : en savoir plus sur le Dr Franchi, spécialiste en chirurgie plastique et en abdominoplastie à Paris.