Factures : tout payer chez le buraliste sera bientôt possible

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 28 février 2022 à 10h23
Coronavirus Forme Severe Tabac
36%36% des factures payées chez le buraliste sont des amendes.

Avec la baisse du nombre de fumeurs en France, portée par une prise de conscience au niveau des dangers pour la santé du tabac mais aussi de la hausse des prix de ce dernier, les buralistes ont entamé une grande réorganisation de leurs activités. De nouveaux services ont été lancés dans les bureaux de tabac, dont le paiement de factures administratives et d’amendes. Un service qui va être étendu à toutes les factures en France.

Payer sa facture chez le buraliste : un succès

Payer ses factures chez le buraliste est possible en France depuis juillet 2020… et c’est un succès. Selon les données de la Confédération des buralistes, relayées par Le Parisien, on compte sur le territoire plus de 2 millions de factures ainsi payées en moins de deux ans. Mais le service reste limité : seules certaines factures, administratives, y sont éligibles.

Il est en effet possible de payer chez son buraliste des amendes, qui représentent 36% des transactions effectuées depuis le lancement du service ; des factures liées aux services publics comme les hôpitaux ou les crèches (36% des règlements) ; ou encore les impôts si le montant ne dépasse pas 300 euros (28%). Montant moyen payé : 84 euros.

Un succès dont se félicitent les buralistes et qui pourrait convaincre de nouveaux points de vente à opter pour ce service de proximité. D’autant plus que, selon les informations du Parisien, le service va monter en puissance et être étendu.

Factures : toutes payables chez les buralistes en 2022 ?

Afin d’étendre le service et d’en confirmer son intérêt pour les buralistes et la population, la Confédération des Buralistes compte aller plus loin. Selon les informations du journal Le Parisien du 27 février 2022, toutes les factures pourront bientôt être payées chez le buraliste, et plus seulement celles d’ordre administratif.

Il sera donc possible de payer le gaz, l’électricité ou encore le téléphone directement chez le buraliste, avec un avantage qu’il ne faut pas manquer de rappeler : le service est gratuit pour le consommateur. C’est l’entreprise ou le service publique qui rémunèrent, via une commission, le buraliste.

Mais attention : le déploiement de ce nouveau service va se faire progressivement, tous les buralistes permettant de payer les factures administratives n’offriront pas tout de suite le paiement des autres factures. Lancé en juillet 2022, le paiement de toutes les factures devrait être disponible dans 5.000 bureaux de tabac en France dès fin 2022, et continuer de s'étendre.

Néanmoins, les Français doivent surveiller les montants : le ministère de l’Économie a confirmé au journal Le Parisien avoir fixé à 1.200 euros par mois le maximum qu’il est possible de payer par ce système « pour éviter les comportements frauduleux ou le blanchiment d’argent », précise l’administration.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Factures : tout payer chez le buraliste sera bientôt possible»

Laisser un commentaire

* Champs requis