Le paquet neutre ? Les fumeurs s’en foutent

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 17 août 2017 à 6h30
Paquet Neutre Cigarettes Ventes Baisse Effet Reforme
10 EUROSLe gouvernement veut augmenter le prix du paquet de cigarettes à 10 euros.

Marisol Touraine, ministre de la Santé et des Affaires Sociales sous François Hollande, l’avait décrit comme une véritable arme contre le tabagisme : le paquet neutre a débarqué dans tous les bureaux de tabac de France en janvier 2017. On a donc désormais le recul d’un semestre entier pour voir l’effet de ce paquet standardisé sur les ventes de cigarettes et… c’est un échec. En tout cas pour l’instant.

Les ventes de cigarettes sont toujours en hausse

Les données des douanes françaises concernant les ventes de cigarettes ne laissent guère le doute : le paquet neutre ne fonctionne pas encore. Entre janvier 2017, date de l’entrée en vigueur de la réforme graphique sur les paquets de cigarettes, et juillet 2017 les ventes ont encore augmenté : +4,27 % par rapport à la même période de 2016.

Au total, en juillet 2017, pas moins de 3,923 milliards de cigarettes ont été vendues en France, soit 21,1 % de plus par rapport à janvier 2017. Ainsi, au premier semestre 2017, les ventes ont été supérieures à celles du premier semestre 2016, 2015 et même 2014. Le paquet neutre n’a clairement pas l’effet escompté.

Pourquoi le paquet neutre ne fonctionne pas ?

C’était censé être l’une des solutions pour réduire le tabagisme en France si ce n’est LA solution : pourquoi la standardisation des paquets avec la couleur la plus moche du monde, de grosses images montrant des maladies et une police d’écriture neutre pour les marques n’a pas fonctionné ? La raison est peut-être à chercher dans le côté partiel de la réforme.

Le premier pays à avoir instauré le paquet neutre est l’Australie et les ventes ont fortement chuté. Le pays espère même que sa prochaine génération soit sans fumeurs ce qui serait un exploit.

Mais l’Australie, outre le paquet neutre, a joué sur le côté financier de la réforme : un paquet de cigarettes coûte plus de 20 dollars australiens (soit environ 13 euros) au minimum. Le gouvernement va même continuer d’augmenter ce prix pour faire dépasser au prix du paquet la barre des 40 dollars australiens, soit 26 euros.

C’est ce volet financier, dans un pays où la vie est déjà très chère, qui a convaincu les fumeurs d’arrêter. Le gouvernement commence à s’en rendre compte : l’idée de faire passer le paquet à 10 euros minimum en France fait son petit bout de chemin… mais risque de se heurter à la fronde des buralistes en colère.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis