Le Pass sanitaire met à mal la fréquentation des parcs d’attraction

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Quitterie Desjobert Modifié le 27 juillet 2021 à 12h35
Parc Attraction Pass Sanitaire Frequentation
70%Certains parcs d'attraction connaissent une chute de 70% du nombre de visiteurs.

Les parcs d'attraction craignent le pire pour leur saison estivale. Avec l'instauration du Pass sanitaire le 21 juillet dernier, la fréquentation a drastiquement chuté. Pour certains parcs, ce sont 70% de visiteurs en moins.

Jusqu'à 70% de visiteurs de moins

Le Pass sanitaire vient perturber la saison touristique des parcs d'attraction. Obligatoire à l'entrée de ces derniers depuis le 21 juillet 2021, le Pass sanitaire a un impact très négatif sur la fréquentation des parcs. Dans un entretien au Parisien-Aujourd'hui en France, Arnaud Bennet, le président du syndicat national des espaces de loisirs, d'attractions et culturels (Snelac), se dit inquiet et craint que le Pass ne soit en train de « massacrer » la saison.

Arnaud Bennet met en avant la violente chute des fréquentations dans les parcs membres du syndicat. « Globalement il y a une chute très forte, de 20 à 50% selon les sites, et jusqu'à 70% chez certains. Plus le site est petit, plus l'achat est impulsif, la veille ou le matin même, et moins on vend de tickets à cause du Pass sanitaire », explique-t-il.

Un manque de préparation de l'exécutif

Cette violente chute de la fréquentation trouve son origine dans l'instauration du Pass sanitaire. Pour Arnaud Bennet, « Il y a une désaffection très nette dans tous nos parcs à cause d'une mesure inutile dans ces espaces en extérieur, où le protocole de sécurité avait très bien fonctionné l'été dernier ». Le gouvernement aurait dû, selon lui appliquer, le principe du test sur les parkings avant l'entrée, comme c'est le cas pour les boîtes de nuit.

Arnaud Bennet regrette également le manque de préparation du gouvernement qui desserre les parcs et les visiteurs. Certains « arrivent en voiture après deux ou trois heures de route et ne sont même pas au courant de la mesure » et ne peuvent donc pas entrer dans le parc. Cela donne lieu à des incompréhensions et même à des agressions comme cela a été le cas en Moselle.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste économique et politique

Laisser un commentaire

* Champs requis