Pneus hiver obligatoires dès le 1er novembre 2021 : les règles

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 29 septembre 2021 à 13h14
Pneu Augmentation Prix Automobile Michelin
135 EUROSL'absence d'équipements hivernaux sur le véhicule est passible de 135 euros d'amende.

L’entrée en vigueur de la Loi Montagne II va conduire à un changement pour les automobilistes de toute la France : elle impose les pneus hiver dans de nombreux départements de France entre le 1er novembre et le 31 mars, et ce chaque année. Ça commence le 1er novembre 2021 (jusqu’au 31 mais 2022, donc).

48 départements concernés par la Loi Montagne II

Sur l’ensemble de la France, ce ne sont pas moins de 48 départements qui sont concernés par la Loi Montagne. Ils ont été sélectionnés sur la base des chutes de neige qui s’y déroulent chaque année, ainsi que sur la présence de massifs montagneux. Toutefois, ce sera à chaque préfecture de définir exactement les limites de l’obligation.

En effet, ce n’est pas parce que la Loi Montagne II s’applique sur un département donné que l’ensemble du département sera concerné. Chaque commune voire chaque axe routier aura une réglementation à part, en fonction des problèmes que les chutes de neige peuvent causer.

Voici, néanmoins, la liste des départements concernés :

L'Ain (01), l'Allier (03), les Alpes-de-Haute-Provence (04), les Hautes-Alpes (05), les Alpes-Maritimes (06), l'Ardèche (07), l'Ariège (09), l'Aude (11), l'Aveyron (12), le Cantal (15), la Corrèze (19), la Côte-d'Or (21), la Creuse (23), le Doubs (25), la Drôme (26), le Gard (30), la Haute-Garonne (31), l'Hérault (34), l'Isère (38), le Jura (39), la Loire (42), la Haute-Loire (43), le Lot (46), la Lozère (48), la Meurthe-et-Moselle (54), la Moselle (57), la Nièvre (58), le Puy-de-Dôme (63), les Pyrénées-Atlantiques (64), les Hautes-Pyrénées (65), les Pyrénées-Orientales (66), le Bas-Rhin (67), le Haut-Rhin (68), le Rhône (69), la Haute-Saône (70), la Saône-et-Loire (71), la Savoie (73), la Haute-Savoie (74), le Tarn (81), le Tarn-et-Garonne (82), le Var (83), le Vaucluse (84), la Haute-Vienne (87), les Vosges (88), l'Yonne (89), le Territoire de Belfort (90), la Corse-du-Sud (2A) et la Haute-Corse (2B).

Pneus neige : pour qui, pour quelles sanctions

Les automobilistes habitant dans un des 48 départements ci-dessus seront sans aucun doute les premiers à connaître leurs obligations… mais ils ne sont pas les seuls qui doivent s’équiper. La Loi Montagne II prévoit en effet que tout véhicule roulant dans les zones définies par la préfecture devront être équipés : les touristes et même les véhicules de passage doivent donc s’y soumettre.

Or, en cas d’absence d’équipement, la loi ne prévoit certes pas une amende d’un montant astronomique, seulement 135 euros, mais prévoit également la possibilité pour les forces de l’ordre d’immobiliser le véhicule. Une sanction qui sera sans aucun doute appliquée à la discrétion des policiers et gendarmes et en fonction du danger imminent lié à l’absence d’équipements.

Quels équipements pour être en conformité avec la Loi Montagne II ?

Si la Loi Montagne II prévoit des pneus neige, elle prévoit également la possibilité de rouler dans les zones concernées avec des équipements amovibles : des chaînes ou des chaussettes, que les automobilistes devront équiper en fonction de l’état de la route.

Pour celles et ceux qui préfèrent rouler sans se soucier de devoir installer des chaînes ou des chaussettes sur leurs pneus, ce seront les pneus hiver avec le marquage « 3PMSF et M+S » qui sont autorisés. Jusqu’au 1er novembre 2024, toutefois, les pneus neige marqués exclusivement M+S seront tolérés.

Les automobilistes peuvent aussi s’équiper des pneus dits « 4 saisons » : moins performants que les pneus neige en cas de fort enneigement sur la route (ce qui peut nécessiter d’avoir également des chaînes ou des chaussettes à portée de main), ils présentent l’avantage de pouvoir être utilisés toute l’année. Les pneus hiver, en effet, doivent être changés pour des pneus été à la fin de la saison hivernale, et vice-versa pour les pneus été, ce qui entraîne une dépense supplémentaire. Mais les pneus 4 saison doivent être changés plus souvent, car ils se consomment plus rapidement.

Chaque automobiliste devra donc prendre la décision qui convient le mieux à sa situation personnelle et à ses trajets.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Pneus hiver obligatoires dès le 1er novembre 2021 : les règles»

Laisser un commentaire

* Champs requis