Les prix des fruits et légumes ont augmenté de 9% en deux ans

Par Olivier Sancerre Modifié le 24 janvier 2022 à 11h59
Fruits Legumes Cout Hausse 1
30%Le poste fruits et légumes représente 30% du budget alimentation pour une famille.

Les prix des fruits et légumes inquiètent l'association Familles Rurales, qui tire la sonnette d'alarme : il est de plus en plus cher de se nourrir sainement pour les familles les plus précaires.

Entre septembre 2019 et septembre 2021, les prix des fruits et légumes ont grimpé de 9% dans un contexte d'inflation contenue pour l'ensemble des prix dans l'alimentation, à l'exception donc des produits frais. Selon Familles Rurales, le poste fruits et légumes représente 30% du budget alimentation en métropole (il est 50% plus cher en territoire d'Outre-mer), mais cette hausse des prix réduit les possibilités de manger sain pour les familles au budget serré. Les prévisions préoccupent l'association, entre les coûts qui flambent des matières premières et de l'énergie, le pouvoir d'achat des ménages est fortement impacté.

Des budgets de plus en plus serrés

Les revenus n'augmentant pas aussi rapidement que l'inflation, la différence a pour conséquence de réduire le poste budgétaire consacré aux fruits et légumes. Familles Rurales a calculé que le panier moyen pour manger sainement en suivant le Plan national Nutrition santé revenait à 450 euros pour une famille de quatre personnes (deux adultes, un ado et un enfant) qui varie moins les produits. Pour une famille adepte du bio, le panier revient à 1.148 euros ! Un panier moyen représente de 36 à 93% d'un smic mensuel.

Promouvoir une alimentation saine

Familles Rurales recommande aux pouvoirs publics de développer une politique « beaucoup plus ambitieuse » pour promouvoir une alimentation saine qui permettrait à tous d'y accéder. Il faudrait également investir dans un programme nutritionnel qui associerait prévention et aide aux plus précaires, avec l'objectif de « freiner le développement de trop nombreuses pathologies liées à la consommation de produits trop gras, trop sucrés, trop salés en trop grande quantité ».

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Les prix des fruits et légumes ont augmenté de 9% en deux ans»

Laisser un commentaire

* Champs requis