Etes-vous plutôt « cerveau droit », ou « cerveau gauche ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Olivier Magnan Modifié le 29 septembre 2012 à 7h16

Payot vient d’avoir l’idée… intelligente de republier un petit livre affublé de l’un de ces titres à rallonge et à la mode : "Petit guide à l’usage des gens intelligents qui ne se trouvent pas très doués".

Si vous vous reconnaissez d’emblée, ne cherchez pas : votre hémisphère droit, sous votre crâne, commande votre type de raisonnement et d’intelligence (vous savez faire, et même plutôt brillamment, mais vous ne savez pas forcément comment ni pourquoi, vous êtes susceptible, émotif/ve…).

Si vous trouvez ce même titre peu explicite, s’il ne vous parle pas d’emblée, si vous vous trouvez doué(e) dans votre job à force de résoudre les défis les uns après les autres, au terme d’une démarche analytique, c’est que vous êtes piloté(e) par l’hémisphère gauche. Le plus vraisemblable, du reste : les "hémisphères gauches" sont une écrasante majorité.

Vous êtes un "cerveau droit" ? Précipitez-vous sur ce petit livre : vous allez en ressortir armé(e) pour affronter les affres au quotidien de cette intelligente "globale", intuitive, rapide, non verbale, qui est la vôtre. Sinon, achetez-le aussi : vous saisirez comment vous fonctionnez du côté gauche et vous "analyserez" vos collègues qui penchent à "droite", qui vous épatent, vous énervent et que vous jugez souvent incompétents.

Bref, la psychothérapeute qui a écrit ce bouquinet lisible en deux heures, Béatrice Millêtre*, a synthétisé les modes d’emploi de nos deux hémisphères (rassurez-vous, ils sont reliés par le corps calleux, et chacun participe, à des degrés divers, à votre intelligence, heureusement !) pour booster les cerveaux droits et rendre service aux cerveaux gauches.

Voilà de la bonne psycho efficiente au quotidien, puisée aux meilleures sources des dernières recherches en neuropsychologie, vite lue et vite comprise,surtout par les "droits" !

A quoi reconnaître un "cerveau droit" à l’œuvre ? Je ne sais pas ce qui me gêne, écrit Béatrice Millêtre dans une série de "je-quelque-chose" qui définit les êtres plutôt pilotés par leur hémisphère droit. Vous reconnaîtrez-vous ?

Je ne pense pas avoir jamais été totalement compris. J’aime être seul(e). Mais j’ai besoin des autres… qui m’énervent parfois (souvent) et avec qui j’ai parfois des problèmes de communication. Je ne sais pas si je suis intelligent ou stupide. Je pense parfois que je peux tout faire et pourtant, je ne fais rien. J’ai parfois le sentiment de perdre mon temps. Je ne suis ni pour ni contre, parfois "je ne sais pas".

Et en fin d’ouvrage, la psychologue dresse vos caractéristiques "globalisantes". Votre raisonnement est global, intuitif, simultané. Vous avez une forte capacité de raisonnement et de résolution de problèmes. Vous lisez régulièrement. Vous avez un vocabulaire étendu. Vous êtes hypersensible, voire susceptible, sensible au contexte émotionnel. Vos cinq sens sont plus développés (odeurs, sons). Vous avez une grande ouverture d’esprit. Vous avez besoin de mener de front plusieurs projets ou activités. Vous pouvez mieux vous entendre avec des personnes plus âgées. Vous montrez une capacité de travail, d’attention et de persévérance. Vous avez un sens de l’humour particulier. Vous avez souvent des idées que vous ne pouvez pas réaliser. Vous avez un grand sens moral. Vous avez trop de projets. Vous montrez de l’incompréhension envers des personnes dont vous vous sentez différent(e).


* Un patronyme qui vaut son pesant de personnalités multiples : mille êtres vous manquent et tout est repeuplé !

Petit guide à lusage des gens intelligents - Millêtre

"Petit guide à l'usage des gens intelligents qui ne se trouvent pas très doués" de Béatrice Millêtre. Editions Payot. Mars 2011. 15,50 euros

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Olivier Magnan est journaliste et rédacteur en chef de R2, la Revue des Régions d'Europe. Il est également l'auteur de "Mon banquier, la crise et moi", Les Loges de la République et "Mentaliste" aux éditions du Moment ainsi que "Les règles d'or pour réussir le financement de votre entreprise" aux éditions Dunod.

Laisser un commentaire

* Champs requis