Les recommandations de l’UFC-Que Choisir aux candidats à l’élection présidentielle

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Paul Laurent Modifié le 16 février 2022 à 17h27
Pouvoir Achat Recommandation Que Choisir Ufc
64%64% des Français considèrent que le pouvoir d'achat n'est pas assez abordé dans la campagne présidentielle

L’Association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir propose aux candidats à l’élection présidentielle une liste de 22 mesures pour sauvegarder le pouvoir d’achat des Français.

Pour une consommation « plus juste, sobre et responsable »

Selon l’UFC-Que Choisir, la question du pouvoir d’achat des Français est un des sujets majeurs de la présidentielle de 2022. L’association de défense des consommateurs propose donc un panel de 22 mesures concrètes permettant de « libérer à minima 15 milliards d’euros de pouvoir d’achat - majoritairement sans impact sur les finances publiques - soit plus de 500 euros par ménage ». Les mesures proposées par l’UFC-Que Choisir sont réparties dans 5 catégories différentes. Celles-ci sont « Pour une consommation durable », « Pour une alimentation saine », « Pour l’accessibilité aux soins », « Pour rééquilibrer les rapports entre consommateurs et professionnels » et « Pour une énergie au juste prix ».

Pour la première catégorie (« Pour une consommation durable »), l’association propose de placer la performance au cœur de la rénovation énergétique en mettant en œuvre des aides publiques « systématiquement corrélées à la performance énergétique atteinte après travaux » et de créer une « obligation de résultats opposable aux professionnels de la rénovation énergétique ». L’UFC-Que Choisir demande l’adoption du Planet-Score comme affichage environnemental de tous les produits alimentaires. Pour réduire durablement le remplacement des produits électroménagers, elle demande d’étendre la garantie légale de conformité.

Des mesures pour libérer le pouvoir d’achat des Français

Dans la seconde catégorie, l’UFC-Que Choisir recommande à ce que les autorités françaises soutiennent « résolument le Nutri-Score à l’échelon européen afin qu’il devienne l’aiguillon obligatoire d’une consommation plus saine ». L’association demande de proscrire le marketing alimentaire de produits mauvais pour la santé ciblant les enfants, ainsi que d’interdire le glyphosate et les pesticides dangereux pour la santé. Pour l’UFC-Que Choisir, cela doit revenir aux filières agricoles qui refusent de payer les coûts du traitement des pollutions. Pour améliorer la santé des consommateurs, l’association préconise également de rendre les soins plus accessibles. Elle propose notamment « d’instaurer un conventionnement territorial des médecins », de « fermer l’accès au secteur 2 pour les médecins libéraux » ou encore d’ « établir une production publique de médicaments ».

Pour rééquilibrer les rapports entre consommateurs et professionnels, l’association de défense des consommateurs recommande de faire cesser les dérives des frais bancaires en supprimant les commissions d’intervention et en remboursant automatiquement les doublons de frais de rejet de prélèvement. « L’UFC-Que Choisir demande l’instauration d’un droit à la portabilité ? du numéro de compte bancaire » et « la création d’un droit absolu à la tranquillité en limitant le démarchage téléphonique aux seuls consommateurs l’ayant préalablement accepté ». Pour une énergie au juste prix, l’UFC-Que Choisir recommande de réformer le marché de l’électricité et d’abolir « l'aberration fiscale de la TVA sur les taxes ».

Aucun commentaire à «Les recommandations de l’UFC-Que Choisir aux candidats à l’élection présidentielle»

Laisser un commentaire

* Champs requis