Comprendre en 4 points pourquoi Jean-Marc Ayrault a raison de vouloir remettre à plat la fiscalité française

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Guillaume Cairou Publié le 20 novembre 2013 à 17h04

Quels sont les quatre points qui expliquent pourquoi Jean-Marc Ayrault a raison de vouloir remettre à plat la fiscalité française ?

• La France est devenu l’enfer fiscal de l’union européenne. La France est championne du monde des prélèvements obligatoires. Parmi les pays de l’OCDE, elle est sur le podium au troisième rang des prélèvements obligatoires, avec 46,1 % du PIB prévus en 2014.

• Pour être accepté, l’impôt doit être juste. Les entrepreneurs font aujourd’hui face à un système qui ne l'est pas car il semble confiscatoire. En quarante ans, la charge fiscale et sociale en % du PIB s’est ainsi alourdie de près d’un tiers ce qui nuit gravement à la prise de risques dans notre pays.

• Dans aucun autre pays du monde, les paies de nos salariés n’ont à supporter autant de charges. Les entreprises françaises paient ainsi 6 point de PIB de plus que leurs homologues allemands, en bref près de 120 milliards de plus.

Il ne faut pas oublier qu’entre 2012 et 2014, nos entreprises ont subi une hausse des prélèvements de 50 milliards. Il faut soutenir notre outil de production qui est le seul moyen de relancer la croissance en allégeant cette pression fiscale croissante.

La France est malade d’impôts. Elle est menacée d’explosion fiscale. Il faut donc veiller à dialoguer, à tout remettre à plat notre système fiscal afin de le rendre plus transparent, moins instable et plus efficace avec les partenaires sociaux.

Mobilisons nos énergies pour relever ensemble partenaires sociaux, politiques et entrepreneurs les défis qui s’imposent à la France.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Fils d’ouvrière d’origine serbe, autodidacte, éducateur puis enseignant en banlieue, c’est au chômage à 30 ans que Guillaume Cairou crée Didaxis, pionnier du portage salarial. Aujourd’hui 15e recruteur français, classé dans le Fast 500 européen des entreprises par Deloitte, il a permis à plus de 10 000 personnes de créer durablement leur emploi.

Aucun commentaire à «Comprendre en 4 points pourquoi Jean-Marc Ayrault a raison de vouloir remettre à plat la fiscalité française»

Laisser un commentaire

* Champs requis