La remise gouvernementale sur le carburant officiellement prolongée

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Paul Laurent Publié le 23 août 2022 à 15h35
Fuels 2119543 1920
3.000 eurosLes stations ayant vendu en moyenne moins de 500 hectolitres de carburant par mois en 2021 vont bénéficier d'une aide de 3.000 euros.

Dans un décret paru au Journal Officiel le 23 août 2022, la ristourne gouvernementale sur le litre carburant à la pompe est officiellement prolongée jusqu’à la fin de l’année 2022.

Une remise de 30 centimes d’euro

Mise en place le 1er avril 2022, la remise du gouvernement sur le litre de carburant va être prolongée. Au début celle-ci était d’un montant de 15 centimes d’euro par litre quelque soit le carburant utilisé, puis elle a été rehaussée à 18 centimes. Dès le 1er septembre 2022, l’aide va une nouvelle fois être augmentée. Pour septembre et octobre 2022, elle sera donc de 30 centimes d’euro par litre.

Les deux derniers mois de l’année 2022, en novembre et en décembre, la ristourne gouvernementale s’élèvera à 10 centimes, avant de disparaître complètement le 1er janvier 2023. Cette mesure a été adoptée par l’Assemblée nationale et par le Sénat fin juillet 2022, dans le cadre du projet de loi pour le pouvoir d’achat. La prolongation de la remise est le fruit d’un accord entre l’opposition et le gouvernement, qui lui, souhaitait une aide plus ciblée pour les travailleurs en ayant le plus besoin.

Aide pour les petites stations services

La prolongation de la remise gouvernementale sur le carburant est accompagnée d’un décret d’aide supplémentaire pour les petites stations-services. Selon la Fédération nationale de l’Automobile, qui rassemble les artisans du secteur, de nombreuses petites stations-services possédaient encore du carburant acheté au prix fort lors de la mise en place de la remise. Celles-ci ont donc fait face à « des difficultés financières préoccupantes ».

Ainsi, pour éviter que les petites stations services aient à mettre la clef sous la porte, le gouvernement a publié un décret pour leur venir en aide. Les stations-essence ayant vendu entre 500 et 1.000 hectolitres de carburant en moyenne par mois en 2021 vont pouvoir bénéficier d’une aide de 6.000 euros. Celles ayant vendu moins de 500 hectolitres bénéficieront, quant à elles, de 3.000 euros d’aide. La FNA a annoncé mardi 23 août 2022 qu’elle avait « enfin obtenu gain de cause » avec cette « compensation financière ». Mais elle s’inquiète du même effet sur ces stations lorsque la remise gouvernementale passera de 18 à 30 centimes d'euro en septembre 2022.

Laisser un commentaire

* Champs requis