La Confédération des Commerçants de France demande le report des soldes

Par Anton Kunin Modifié le 18 mai 2021 à 9h00
Commerces Essentiels Liste 2
35 joursSi le calendrier des soldes est maintenu, ils commenceront 35 jours seulement après la réouverture des commerces.

Alors que les soldes d’été devraient débuter le 23 juin 2021, la Confédération des Commerçants de France demande leur report à la mi-juillet 2021, afin de laisser les commerçants quelques semaines supplémentaires pour vendre au « juste prix » après la longue fermeture.

Les commerçants veulent avoir le temps d’écouler leurs stocks « à juste prix »

Tous les commerces seront autorisés à rouvrir le 19 mai 2021. Un peu plus d'un mois plus tard devraient commencer les soldes. Trop tôt, estime la Confédération des Commerçants de France (CDF). « Les commerçants ont besoin de réaliser une marge bénéficiaire pour assumer leurs échéances, leurs charges », fait valoir cette fédération professionnelle. Pour cette raison, la CDF demande à Bercy de décaler le début des soldes au 15 juillet 2021.

« La CDF demande que les entreprises, lors de cette reprise, puissent vendre pendant quelques semaines au moins, leurs produits, leurs collections pour la saison en cours au 'juste prix', sans remise », fait savoir la confédération par communiqué. Elle souhaite également que la durée des soldes soit maintenue à quatre semaines.

Pour la fédération de commerçants, le décret sur l’aide aux stocks manque d’équité

Par la même occasion, la CDF exprime son mécontentement face au décret sur l’aide aux stocks, qui est paru le 14 mai 2021. Sont concernés par cette mesure les commerces de détail de textile, de l'habillement, de la chaussure, de la maroquinerie, des articles de voyages et des articles de sports qui avaient été fermés administrativement en novembre 2020 à cause du confinement et qui avaient alors perçu une aide du fonds de solidarité. Ils recevront ces prochains jours une aide complémentaire à hauteur de 80% du montant qu’ils avaient perçu au titre de novembre 2020.

Pour la CDF, cette aide est conçue d’une manière injuste dans la mesure où elle s’adresse aux magasins en tant qu’entités légales et pas en tant qu’établissements individuels. Dans le cas des enseignes qui comptent de nombreux magasins à travers la France, cela fait que cette aide sera versée au siège et non pas à leurs différents établissements dispersés un peu partout en France.

Aucun commentaire à «La Confédération des Commerçants de France demande le report des soldes»

Laisser un commentaire

* Champs requis